voir aussi les vidéos EcoTV Week

Sur le même thème

Croissance au rendez-vous 28/07/2017
Au deuxième trimestre 2017, la croissance française a été de 0,5% en rythme trimestriel, une évolution en ligne avec nos attentes et qui installe la reprise sur un bon rythme. La décomposition de la croissance consolide le chiffre global : contribution de la demande intérieure finale de +0,4 point, augmentée de celle de +0,8 point du commerce extérieur et diminuée de celle de -0,6 point des variations de stocks. La croissance a été tirée vers le haut par le rebond (limité) de la consommation des ménages et celui (très marqué) des exportations ainsi que par le dynamisme non démenti de l’investissement en logements. L’investissement des entreprises a, en revanche, fortement ralenti, un contrecoup dû à l’expiration de la mesure de suramortissement. Au regard de la nouvelle amélioration des enquêtes de l’INSEE, sur le climat des affaires en juillet, les perspectives immédiates de croissance restent bonnes. A la faveur des chiffres publiés ce jour, notre prévision de croissance pour 2017 est rehaussée de 1,6% à 1,7% en moyenne annuelle. Elle se maintiendrait à ce rythme en 2018. La question de l’effet net sur la croissance des mesures fiscales et budgétaires défendues par le nouvel exécutif (négatif ou positif) reste à trancher.
Sur la voie du redressement 25/07/2017
De retour depuis 2013, la croissance reste limitée à 1%. Ce manque de vigueur, pour partie conjoncturel, a aussi des racines structurelles, telles que la faiblesse du taux d’activité et des gains de productivité. Mais leurs marges de progression laissent entrevoir des réserves importantes de croissance facilement mobilisables, pourvu que les bonnes réformes soient mises en œuvre. La faiblesse de la croissance est aussi liée à celle de la compétitivité dont le redressement est en bonne voie, notamment au travers de la remontée du taux de marge des entreprises. Mais des problèmes persistent, dont le coût élevé des intrants non salariaux et une compétitivité hors-prix insatisfaisante. La formation, l’innovation, la mobilité sont des leviers efficaces sur lesquels le nouveau gouvernement compte mettre l’accent, en plus de la poursuite de la politique d’allègement du coût du travail, en particulier, et de la fiscalité, en général.
Plus de croissance, guère plus d’inflation 06/07/2017
La croissance française accélère franchement. En 2017, elle devrait atteindre 1,6% en moyenne annuelle (après 1,1% en 2016), un chiffre révisé en hausse à la faveur d’un bon effet d’acquis et d’une dynamique conjoncturelle solide : nette amélioration des enquêtes de confiance, progression soutenue de l’emploi, taux de chômage en baisse, vigueur du marché immobilier. Les conditions monétaires et financières restent favorables. La croissance mondiale se raffermit. Les exportations et l’investissement s’annoncent comme les moteurs de la croissance en 2017 tandis que la consommation des ménages serait en retrait, ralentie par la remontée de l’inflation. Celle-ci reste néanmoins basse, contenue notamment par les surcapacités encore importantes dans l’économie.  
France : croissance plus élevée en vue 23/06/2017
La croissance française pourrait connaître une nette accélération en 2017.
France : en meilleure forme 23/06/2017
Prévision de croissance relevée à 1,6% cette année. Nouvelle amélioration du climat des affaires en juin.
Etat des lieux de l’économie française 09/06/2017
L’économie française apparaît aujourd’hui en meilleure forme qu’il y a cinq ans ; l’amélioration est toutefois d’ampleur limitée. La croissance est de retour mais elle manque encore de vigueur. Le chantier du redressement de la compétitivité a bien avancé mais il est loin d’être achevé. La réduction du déficit budgétaire s’est poursuivie et la baisse du taux de chômage est, enfin, engagée. Mais la lenteur de l’ajustement laisse les deux indicateurs à un niveau encore élevé. Aux yeux de la Commission européenne, une correction progressive des déséquilibres est en cours, au point que 2018 pourrait marquer la révision du classement de la France d’une situation de « déséquilibres excessifs » à « déséquilibres », conjointement à la probable sortie du pays de la procédure pour déficit excessif.
France : chômage en baisse, confiance en hausse 26/05/2017
Le taux de chômage est au plus bas depuis début 2012 et le climat des affaires au plus haut depuis fin 2010.
France : emploi, chômage : l'année démarre bien 24/05/2017
Le bilan des indicateurs phares du marché du travail français pour le premier trimestre 2017 est positif.
France : bonne tenue de l’emploi 12/05/2017
Les créations nettes d’emplois restent soutenues grâce aux services et moins à l’intérim.
France : Vitesse (temporairement) réduite 28/04/2017
Croissance limitée à 0,3% au premier trimestre. La consommation des ménages marque le pas…  mais l’investissement se renforce.

QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 1578 articles et 402 vidéos