Graphiques de la semaine
Kenya : reprise économique sur fond d’endettement soutenu
Publié le 10 juil. 2019 par Sara CONFALONIERI

L’apaisement politique et les nombreuses réformes visant à améliorer le climat des affaires ont permis un redressement de la situation macroéconomique depuis 2018. En revanche, la situation budgétaire du pays reste fragile : d’une part, les déficits budgétaires se sont élevés à 8% du PIB en moyenne sur les cinq dernières années, et, de l’autre, les intérêts de la dette ont atteint 21% des revenus estimés en 2018 contre 13% en 2014.

Par ailleurs, le recours croissant à des emprunts extérieurs non concessionnels accroît la vulnérabilité de l’économie kényane : en mai dernier, le Kenya a émis un 3e Eurobond pour 2,1 milliards de dollars, en deux tranches d’une maturité de 7 et 12 ans. La capacité de remboursement du pays s’est affaiblie et le gouvernement a repris les négociations avec le FMI pour obtenir un nouvel accord de prêt en 2019 après l’expiration, en septembre 2018, du précédent. L’issue dépendra des efforts réalisés pour redresser les comptes publics et lever le plafonnement des taux dans le système bancaire.

 

PDF

QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2175 articles et 572 vidéos