eco TV

Chili : perspectives pour 2021

11/12/2020

En 2021, on s’attend à une reprise graduelle de la croissance plutôt qu’à un véritable rebond. Les élections présidentielles et la rédaction de la nouvelle constitution continueront d’alimenter le débat politique.

TRANSCRIPT // Chili : perspectives pour 2021 : décembre 2020

3 QUESTIONS

FRANÇOIS DOUX

Trois questions sur le Chili. Plus d'un an après le début de grandes manifestations qui ont commencé en octobre 2019. Hélène Drouot Bonjour.

HÉLÈNE DROUOT

Bonjour.

FRANÇOIS DOUX

Les Chiliens se sont exprimés, certes dans la rue, mais aussi dans les urnes, lors d'un référendum en octobre 2020. Une constitution doit être rédigée. Première question, à quoi doit-on s'attendre maintenant ?

HÉLÈNE DROUOT

L'année 2021 restera un peu tendue sur le plan politique puisque, d'une part, effectivement, il y aura les débats concernant la nouvelle Constitution qui devrait être écrite pour l'année 2022. Et d'autre part, il y aura les débats concernant les élections présidentielles qui se tiendront à la fin de l'année. Le premier tour aura lieu en novembre 2021.

FRANÇOIS DOUX

Deuxième question. Où en est-on d'un point de vue économique en cette fin d'année au Chili ?

HÉLÈNE DROUOT

On s'attend à une récession sévère au Chili pour l'année 2020, puisque l'économie avait déjà été fragilisée au dernier trimestre 2019 par les mouvements sociaux et la grève généralisée. L'économie a été également très durement touchée par la crise liée à la Covid-19, en dépit du soutien massif des autorités, puisque à  la fois le gouvernement et la banque centrale sont intervenus largement et à de nombreuses reprises pour soutenir l'économie. Pour 2021, on s'attend à une reprise graduelle plutôt qu'à un véritable rebond et la demande intérieure sera toujours soutenue par les autorités. Mais la reprise sera progressive.

FRANÇOIS DOUX

Troisième et dernière question. Quelles sont les perspectives de moyen terme du Chili ?

HÉLÈNE DROUOT

Les perspectives de croissance potentielle avaient déjà baissé au cours des dernières années puisque le pays a perdu en productivité, notamment dans le secteur minier. Cela dit, les perspectives restent favorables. Les fondamentaux chiliens restent bons. On peut juste, c'est le petit risque à noter, s'attendre à un éventuel attentisme de la part des investisseurs, en attendant de connaître le contenu de la nouvelle Constitution et de connaître les propositions économiques du nouveau gouvernement qui sera élu à la fin de l'année 2021.

FRANÇOIS DOUX

Merci Hélène Drouot pour ce point sur l'économie chilienne. Quant à moi, je vous souhaite, au nom de toutes les équipes des études économiques de BNP Paribas, de très joyeuses Fêtes.

QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2782 articles et 741 vidéos