Recherche par Pays

Informations économiques par zone géographique

Amérique Latine
75  Articles pour Bresil
Brésil

Le Brésil est la neuvième économie mondiale avec un PIB nominal de 1 800 milliards de dollars US. C’est deux places de moins qu’en 2014 (2 400 milliards d’USD à l’époque) du fait de la dépréciation du taux de change et de la contraction de l’activité économique. Après une « décennie dorée », le Brésil traverse depuis 2013 une période de turbulences économiques et politiques et d’ajustements micro et macroéconomiques. Plusieurs faiblesses structurelles (faible productivité et perte de compétitivité industrielle, manque d’infrastructures, rigidité du marché du travail accompagnée d’une spirale salaire/prix, cadre fiscal et réglementaire contraignant) et des erreurs de politique économique (plans de relance budgétaire et quasi budgétaire malgré des contraintes d’offre) ont pesé sur le potentiel de croissance du Brésil et aggravé les déséquilibres macroéconomiques (déficits jumeaux et inflation).

Le Brésil souffre également de facteurs externes défavorables tels que la fin de l’essor de l’économie chinoise et du super cycle des matières premières, et la volatilité excessive des marchés liée à l’anticipation d’une normalisation de la politique monétaire américaine. Enfin, le scandale Petrobras et la crise politique qui s’en est suivie fin 2014 ont exacerbé le mécontentement de la population et affecté la confiance des agents économiques. Ainsi, depuis deux ans le pays s’est enlisé dans une grave récession (-3,8% en 2015 et environ -3% en 2016 d’après BNP Paribas).

Le nouveau gouvernement brésilien pro-marchés devra à la fois préserver la cohésion nationale, en maintenant certains programmes d’aides emblématiques, et mettre en œuvre des réformes structurelles à grande échelle. Celles-ci devront restaurer la crédibilité de la politique économique (en particulier budgétaire) et renforcer la confiance et le potentiel de croissance du pays à moyen terme, passé de 2,5% en 2014 à moins de 1% aujourd’hui.

 

Malgré tout, le Brésil dispose d’atouts majeurs devant lui servir de base à une consolidation macroéconomique et au futur développement socio-économique du pays : une démocratie jeune mais bien ancrée ; des institutions perfectibles mais stables ; un important marché intérieur (plus de 200 millions de personnes) ; des ressources naturelles abondantes et un potentiel agricole immense ; des firmes multinationales ; un système financier relativement solide ; une position financière externe satisfaisante avec des réserves de liquidités élevées, une dette externe modérée et des investissements directs étrangers toujours dynamiques.

 

Mise à jour : Octobre2016

QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2454 articles et 632 vidéos