Recherche par Pays
Europe Hors UE
36  Articles pour Turquie
Turquie

La Turquie est la 18e puissance mondiale (son PIB atteignait 734 milliards de dollars en 2015) et elle occupe le 19e rang en termes de population avec 78 millions d’habitants. Ce pays dispose, par ailleurs, d’une position géographique stratégique entre Europe (son premier partenaire commercial), Moyen-Orient et Asie. La croissance du PIB était en moyenne de 4,8% entre 2002 et 2015, ce qui a permis de doubler le revenu per capita (en parité de pouvoir d'achat) et de faire reculer la pauvreté grâce à de profondes réformes structurelles lancées après la crise de 2000-2001 (consolidation des finances publiques, renforcement de la politique monétaire et restructuration du secteur bancaire). Dans le même temps, la confiance des investisseurs est revenue grâce à la stabilité politique et institutionnelle et à un climat des affaires relativement favorable sous le mandat de l’AKP, et ce jusqu’en 2013.

Toutefois, la situation s’est peu à peu dégradée ces dernières années, le gouvernement se montrant de plus en plus autoritaire, en particulier depuis le coup d’Etat manqué du 15 juillet 2016. La situation politique et géopolitique extrêmement tendue (guerre en Syrie, attentats terroristes de Daesh et du PKK, relations tumultueuses avec les pays occidentaux et la Russie) pèsent sur les perspectives de croissance à court terme et les déséquilibres macroéconomiques (inflation, déficit courant), et pourraient même aggraver les vulnérabilités microéconomiques (fardeau de la dette des entreprises).

Malgré tout, la Turquie a démontré plusieurs fois sa capacité à résister aux chocs externes. La politique économique expansionniste, les prix durablement modérés des matières premières et l’amélioration des relations avec la Russie devraient  maintenir la croissance économique à un niveau acceptable (2,7% en 2016 et 3% en 2017 selon les prévisions de BNP Paribas).

 

Mais le dernier choc - interne en l’occurrence - pourrait affecter durablement les performances macroéconomiques  de la Turquie, notamment en l’absence de  réformes structurelles. Le potentiel de croissance du PIB a baissé à 3,5% (au mieux) contre environ 4,5% au sommet du cycle d’investissement en 2011.

 

MAJ : octobre 2016

QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2202 articles et 553 vidéos