Recherche par Pays

Informations économiques par zone géographique

Union Européenne
9  Articles pour Belgique
Belgique

 

La Belgique est une petite économie ouverte et diversifiée. Le revenu par habitant y est élevé, sa position extérieure nette est largement créditrice (62% du PIB en 2015) et la sphère privée ne souffre pas de problèmes bilanciels. Comme dans les autres pays développés (notamment européens), l’économie de la Belgique a été réorientée vers les services et la part de l’industrie a été réduite.

 

L’un de ses points faibles est le niveau élevé de la dette publique belge qui approche 110% du PIB (106% en 2015). Le pays fait figure d’exception en comparaison d’autres pays qui partagent le même rating souverain. La crédibilité budgétaire du pays reste néanmoins bonne et la Belgique a montré, par le passé, sa capacité à réduire ses déséquilibres budgétaires. En effet, après que la dette publique eut atteint 135% au début des années 90, elle a été réduite jusqu’à atteindre 87% en 2007. La hausse récente - conséquence de la crise économique mondiale - montre des signes de stabilisation depuis 2014.

 

La Belgique est parvenue à ramener son déficit budgétaire à 3% du PIB en 2013 et à sortir, ainsi, de la procédure de déficit excessif lancée à son encontre. Mais d’autres efforts devront être réalisés pour résorber le déficit budgétaire (-2,6% du PIB) et le ratio de dette publique qui restait élevé en 2015. La réduction de la dette publique constitue l’un de ses principaux défis à moyen et long terme, en particulier en raison de la croissance potentielle faible du pays (estimée à 1%, soit moitié moins qu’avant la crise). Parmi les autres défis de l’économie belge figurent le vieillissement démographique et le niveau d’imposition élevé.

 

Des réformes structurelles sont également nécessaires pour soutenir la compétitivité des entreprises et de l’économie, en termes de coûts notamment. La Belgique fait face à une baisse significative de ses parts de marché à l’exportation et l’excédent de sa balance courante, qui était de 6% du PIB en 2002, est tombé à 0% en 2011 avant de revenir en territoire positif en 2012 (il se maintient autour de 1% depuis). L’une des raisons de cette détérioration est le système d’indexation des salaires – unique dans la zone euro – qui se traduit par une progression des salaires supérieure aux gains de productivité, d’où une hausse rapide des coûts unitaires salariaux. Sur le plan de la croissance de la Belgique, la reprise est en phase avec le reste de la zone euro. Toutefois, le taux de croissance annuel belge légèrement supérieur à 1% en moyenne entre 2010 et 2015, quand celui de la zone euro est légèrement inférieur à 1%.

 

La Belgique est un état fédéral de l’Union européenne composé de trois régions : Bruxelles-capitale, la région wallonne (Wallonie) et la région flamande (Flandres).

 

Mise à jour : Octobre 2016

QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2369 articles et 603 vidéos