Perspectives

Action gouvernementale résolue pour soutenir l’économie

e
19  
EcoPerspectives // 2 trimestre 2020  
economic-research.bnpparibas.com  
Belgique  
Action gouvernementale résolue pour soutenir l’économie  
Sous l’effet de l’épidémie de Covid-19, nos prévisions de croissance reculent de cinq points de pourcentage, à -3,5 % pour 2020,  
malgré l’action engagée par les pouvoirs publics pour atténuer son impact. La plupart des secteurs sont lourdement frappés,  
notamment la construction et l’immobilier. La Première ministre, Sophie Wilmès, s’est vue accorder des pouvoirs spéciaux par une  
«
coalition Corona ». Un répit bienvenu, bien que temporaire, dans une situation de blocage des négociations en vue de la formation  
d’un nouveau gouvernement.  
La plupart des secteurs de l’économie à la peine  
1
- Croissance et inflation  
Sans encore pouvoir mesurer l’ampleur de l’impact du Covid-19 sur  
l’économie mondiale, l’essoufflement de la croissance belge était  
prévisible : le ralentissement de l’activité internationale ne pouvait,  
en effet, avoir que des effets négatifs sur la croissance de cette  
petite économie ouverte. Les solides créations d’emplois  
enregistrées sous le gouvernement Michel-I ont durablement  
stimulé la consommation privée, et la croissance de l’investissement  
s’est de nouveau redressée au cours du T4 2019. Pour 2020, la  
dépense publique devait constituer un levier majeur, avec une  
priorité forte accordée aux grands projets d’infrastructure, comme  
celui dOosterweel, projet autoroutier ceinturant la ville d’Anvers.  
(g.a., %)  
Croissance du PIB  
Prévisions  
.9  
Inflation  
Prévisions  
7
5
5
3
2.3  
1.5  
1.4  
1.5  
1.3  
1
0.2  
-
-
-
1
3
5
-3.5  
Nous avons largement souligné, dans de précédentes publications,  
le rôle du gouvernement dans le soutien à la croissance  
économique. Son impact réel sur l’activité intérieure sera crucial  
dans les prochains mois. Des mesures prévoyant une hausse de  
l’indemnisation des travailleurs au chômage partiel et le report du  
paiement de l’impôt pour les entreprises ont été adoptées. Les  
négociations portant sur un programme de EUR 50 mds, engagées  
par le gouvernement, les grandes banques et la Banque nationale  
de Belgique, devraient aboutir dans les prochains jours.  
2
018  
2019  
2020  
2021  
2018  
2019  
2020  
2021  
Source : BNP Paribas Global Markets  
Dans le cadre du dispositif mis en place, ces travailleurs sont  
éligibles au versement d’une indemnité à hauteur de 70 % de leur  
salaire normal, sous réserve de certaines limites. De plus, l’accent a  
été mis sur le télétravail. D’après les données relatives à l’année  
2017, environ 17 % des salariés travaillent régulièrement depuis  
chez eux, ceux de la fonction publique bien plus que leurs  
homologues du secteur privé. Cependant, en raison de la fermeture  
des écoles et des crèches, sauf pour les enfants dont les parents  
exercent une profession jugée essentielle, le télétravail  
représenterait près de 50 % aujourd’hui.  
Pour autant, la chute prévue du PIB à - 3,5 % est la plus importante  
jamais enregistrée depuis la Deuxième Guerre mondiale. Et encore  
ces prévisions tiennent-elles compte des mesures actuellement  
adoptées en faveur des ménages et des entreprises.  
Finances publiques  
Pour évaluer l’impact attendu de l’épidémie de Covid-19 et les  
bouleversements qui s’ensuivent, nous avons renoncé à l’approche  
Au moment de l’apparition du virus Covid-19 en Europe, la Belgique  
était dans l’impasse, et ce depuis les élections de mai 2019. Depuis,  
la Première ministre, Sophie Wilmès, à la tête d’un gouvernement  
minoritaire au parlement après le départ de Charles Michel, actuel  
président du Conseil européen, a obtenu la confiance de tous les  
partis (sauf deux), représentés au Parlement fédéral, pour exercer  
un mandat « corona ». La Première ministre et les membres de son  
gouvernement sont ainsi autorisés, en théorie, à lutter contre la  
crise actuelle sans avoir à consulter régulièrement le Parlement.  
«
dépenses » traditionnelle pour calculer le PIB total, pour privilégier  
l’approche « production », cadre permettant de mieux appréhender  
les variations de la valeur ajoutée au niveau sectoriel.  
L’analyse montre que la plupart des secteurs économiques seront  
en difficulté dans les prochaines semaines et les prochains mois,  
sauf exceptions notables comme le secteur de la santé. En  
Belgique, le freinage le plus important de l’activité est attendu dans  
le secteur de la construction et des activités immobilières. Dans le  
premier, la nature même du travail est incompatible avec les  
mesures de distanciation sociale stricte nécessaires. Quant à la  
Fédération des agents immobiliers, elle a récemment soutenu une  
décision du gouvernement portant sur l’interdiction des visites de  
biens immobiliers par des acquéreurs potentiels.  
La détérioration des finances publiques était déjà à l’œuvre en 2019,  
le déficit s’étant de nouveau creusé depuis le plus bas de l’après-  
crise, à 0,7 %, en 2017 et 2018. Une étude récente de la Banque  
nationale de Belgique examine l’effet possible d’importants chocs  
du PIB sur le déficit de plusieurs pays européens. Il ressort de cette  
analyse que les puissants stabilisateurs automatiques constituent la  
principale explication de la forte sensibilité budgétaire de la  
Belgique, au deuxième rang juste après la France. Le déficit  
budgétaire pour l’année 2020 pourrait se creuser encore de 4 %  
pour atteindre 7 %, selon les estimations. Mais, la Belgique sera loin  
Le confinement a, de toute évidence, des conséquences négatives  
sur la demande dans tous les secteurs, mais l’offre est aussi  
impactée. Selon Nathalie Muylle, ministre du Travail, de l’Economie  
et de la Consommation, au moins un million de travailleurs (20 %  
des actifs) sont actuellement en chômage partiel.  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2416 articles et 619 vidéos