EcoWeek

Contraction de l'activité

Eco week 22-21 // 23 mai 2022  
economic-research.bnpparibas.com  
6
BAROMÈTRE  
CHINE : CONTRACTION DE L’ACTIVITÉ  
La croissance économique chinoise avait commencé à ralentir en mars puis l’activité s’est contractée en avril (production industrielle : -2,9%  
en glissement annuel, production de services : -6,1% en g.a.). Cette dégradation rapide résulte essentiellement des restrictions à la mobilité  
imposées dans diverses régions du pays en réponse à l’importante vague épidémique. Surtout, des confinements stricts ont été imposés dans  
des régions industrielles et portuaires majeures du pays (Shanghai en particulier), ralentissant l’activité des usines et perturbant le transport de  
marchandises et l’approvisionnement dans de nombreux secteurs. Dans leur ensemble, la situation épidémique et le niveau des restrictions à  
la mobilité en Chine montrent des signes d’amélioration au mois de mai. L’activité économique locale pourrait donc commencer à se redresser.  
Cependant, les risques baissiers restent élevés. D’une part, le secteur manufacturier a commencé à ressentir les effets de la détérioration  
de l’environnement international provoquée par la guerre en Ukraine. Le commerce mondial a ralenti, contribuant à l’affaiblissement des  
exportations de marchandises de la Chine (leur croissance a chuté de +14,9% en g.a. au T1 2022 à +3,7% en avril). D’autre part, la consommation  
des ménages devrait se redresser avec difficultés en dépit de la levée des mesures de confinement. Certes, l’inflation des prix à la consommation  
(
IPC) reste très modérée, mais elle augmente (+2,1% en g.a. en avril, contre 0,9% en janvier et février). Surtout, le marché du travail se dégrade  
rapidement. Le taux de chômage général (basé sur les enquêtes dans les zones urbaines) est passé de 5,1% fin 2021 à 6,1% en avril, et le taux de  
chômage chez les 16-24 ans a atteint un point haut historique de 18,2%.  
Christine Peltier  
CHINE : ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES INDICATEURS  
Moyenne mobile sur 3 mois (actuel)  
-
-- Moyenne mobile sur 3 mois (il y a 4 mois)  
Production industrielle  
2
1
0
.0  
.0  
.0  
PMI services  
Ventes au détail  
-
-
-
1.0  
2.0  
3.0  
PMI manufacturier  
-4.0  
Exportations  
Inflation IPC  
Importations  
Investissement  
SOURCES : NBS, BNP PARIBAS  
Les indicateurs du radar sont transformés en « z-scores » (écarts par rapport à la valeur moyenne de long terme exprimée en écart-type). Ces z-scores ont une moyenne de zéro  
et leur valeur fluctue ici entre -4 et +2. Sur le radar, la zone en bleu indique les conditions économiques actuelles. Elle est comparée aux conditions 4 mois auparavant (pointillés).  
Un élargissement de la zone bleue indique une amélioration de l’indicateur d’activité.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 1785 articles et 354 vidéos