EcoWeek

Covid-19 : le bilan en Inde dépasse les 20 millions de contaminations

Eco week 21-18 // 10 mai 2021  
economic-research.bnpparibas.com  
1
0
BAROMÈTRE  
COVID-19 : LE BILAN EN INDE DÉPASSE LES 20 MILLIONS DE CONTAMINATIONS  
La situation en Inde continue de se dégrader, avec 382 146 cas de Par ailleurs, l’indicateur de substitution hebdomadaire de la croissance  
contamination au coronavirus pour la seule journée du 4 mai, ce qui en glissement annuel du PIB, établi par l’OCDE, continue de fléchir  
porte le bilan national à plus de 20 millions d'infections depuis le dans les principaux pays avancés, alors qu’il s’est redressé au Japon  
début de la pandémie (graphique 1). En raison du nombre insuffisant après une courte baisse (graphique 3). Il y a lieu d’être prudent dans  
de doses, le rythme de la campagne de vaccination reste lent. Ainsi, l’interprétation de cet indicateur, réalisé à partir de données issues de  
9
,3% de la population indienne a reçu au moins une dose depuis le Google Trends (requêtes portant sur la consommation, le marché du  
début de la campagne en janvier (graphique 2). En Asie (à l’exception travail, l’immobilier, l’activité industrielle ainsi que sur l’incertitude),  
de l’Inde), en Europe et sur le continent américain, le nombre de cas en raison d’un effet de base (comparaison avec le début de la pandémie  
de contamination continue de baisser (graphique 1). En Europe, les il y a un an).  
campagnes de vaccination poursuivent leur accélération. Plusieurs  
Tarik Rharrab  
pays de l’Union européenne s’approchent de la barre de 30% de la  
population ayant reçu au moins une dose, et le Royaume-Uni a dépassé  
le seuil de 50% depuis quelques jours.  
*
Les rapports sur la mobilité de Google indiquent dans quelle mesure la fréquentation  
La fréquentation des commerces et des lieux de loisirs a continué  
de s’améliorer durant la semaine du 23 avril au 30 avril dans les  
principaux pays avancés. Au cours de cette semaine, la fréquentation la valeur de la médiane, pour un jour donné, calculée sur la période de cinq semaines,  
a accéléré en Belgique et en Italie, passant de -35% à -28% et de comprise entre le 3 janvier et le 6 février 2020. Un chiffre de -30% montre donc une fré-  
des différents lieux et sa durée varient par rapport à une référence. Cette référence est  
-
36% à -28% respectivement (par rapport à la référence*), rejoignant  
quentation qui est 30% en-dessous de la valeur de référence. Ces rapports montrent des  
tendances sur plusieurs semaines et leurs données les plus récentes datent de deux ou  
trois jours environ, ce qui correspond au temps nécessaire pour produire les rapports.  
Nous utilisons une moyenne mobile sur sept jours des données brutes dans les rapport  
sur la mobilité de Google.  
ainsi l’Espagne qui enregistre une faible progression (+1 point). Aux  
États-Unis, en France et au Royaume-Uni, la fréquentation continue  
lentement de progresser. À noter que la fréquentation en France reste  
la plus basse d’Europe (-44% au 30 avril).  
NOMBRE DE NOUVEAUX CAS DE COVID-19 PAR JOUR  
PART DE LA POPULATION AYANT REÇU AU MOINS UNE DOSE DE VACCIN  
(
MOYENNE MOBILE SUR 7 JOURS)  
La part de la population ayant reçu au moins une dose du vaccin Covid-19 (4 Mai)  
Variation en pp entre le 4 Avril et le 4 Mai [é.d.]  
Variation en pp entre le 29 Mars et le 28 Avril [é.d.]  
Inde  
Asie hors Inde  
Europe  
Amérique  
Afrique  
4
4
3
3
2
2
1
1
50000  
00000  
50000  
00000  
50000  
00000  
50000  
00000  
65  
18  
16  
14  
12  
10  
8
6
5
0
5
50  
4
4
5
0
35  
3
2
0
5
6
20  
1
1
5
0
5
0
4
5
0000  
2
0
0
0
1/20  
04/20  
07/20  
10/20  
01/21  
04/21  
SOURCES : UNIVERSITE DE JOHNS-HOPKINS (06/05/2021), BNP PARIBAS  
GRAPHIQUE 1  
GRAPHIQUE 2  
SOURCES : OUR WORLD IN DATA (AU 06/05/2021), BNP PARIBAS  
La banque  
d’un monde  
qui change  
Eco week 21-18 // 10 mai 2021  
economic-research.bnpparibas.com  
1
1
MOBILITÉ ET INDICATEUR HEBDOMADAIRE D'ACTIVITÉ DE L’OCDE (G.A.)  
Fréquentation des commerces et établissements de loisirs (%, moyenne mobile sur 7 jours par rapport à la référence*)  
Indicateur de substitution hebdomadaire de la croissance en glissement annuel du PIB [é.d.]  
États-Unis  
France  
2
1
0
0
0
20  
15  
10  
5
20  
0
20  
1
1
5
0
5
0
-
-
-
-
20  
40  
60  
80  
-
-
-
-
-
10  
20  
30  
40  
50  
-
-
-
5
10  
15  
0
-5  
-10  
-15  
-20  
-
-
25  
30  
-100  
-35  
0
1/20 04/20 07/20 10/20 01/21 04/21  
Allemagne  
01/20 04/20 07/20 10/20 01/21 04/21  
Italie  
2
1
0
0
0
10  
5
20  
0
20  
10  
-
10  
20  
30  
40  
50  
60  
70  
80  
0
-20  
-40  
-60  
-80  
-100  
0
-
-
-
-
-
-
-
-5  
-10  
-20  
-30  
-40  
-
-
10  
15  
-20  
0
1/20 04/20 07/20 10/20 01/21 04/21  
Espagne  
01/20 04/20 07/20 10/20 01/21 04/21  
Belgique  
2
0
30  
20  
0
15  
1
5
0
0
2
1
0
0
0
0
-
-
-
-
20  
40  
60  
80  
-20  
-40  
-60  
-80  
-100  
-5  
-
-
-
10  
20  
30  
-
-
-
10  
15  
20  
-
100  
-40  
-25  
0
1/20 04/20 07/20 10/20 01/21 04/21  
Royaume-Uni  
01/20 04/20 07/20 10/20 01/21 04/21  
Japon  
2
0
0
20  
20  
15  
10  
5
1
1
5
0
5
0
1
0
0
-
-
-
-
20  
40  
60  
80  
-
-
10  
20  
0
-5  
-5  
-
-
-
-
10  
15  
20  
25  
-30  
40  
-50  
-10  
-15  
-20  
-
-
100  
-30  
1/20 04/20 07/20 10/20 01/21 04/21  
0
01/20 04/20 07/20 10/20 01/21 04/21  
SOURCES : OCDE (O5/05/2021), GOOGLE (O3/05/2021), BNP PARIBAS  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2732 articles et 723 vidéos