EcoFlash

Déficit budgétaire français en 2019 : la barre des 3% est atteinte mais pas dépassée

26 mars 2020  
Déficit budgétaire français en 2019 : la barre des 3% est atteinte  
mais pas dépassée  
Hélène Baudchon  
En 2019, d’après la première estimation de l’INSEE, le  
déficit budgétaire français s’est établi à 3% du PIB,  
surprenant légèrement favorablement par rapport à la cible  
de 3,1% du gouvernement.  
France : déficit budgétaire et dette publique  
En % du PIB  
100  
Déficit budgétaire (é.d.)  Dette publique (é.g.)  
8
seuil critique de  
60% de dette  
Le déficit se creuse de 0,7 point par rapport à 2018,  
première hausse depuis 2009.  
75  
6
5
0
4
Imputable au coût ponctuel de la transformation du CICE en  
baisse de cotisations, ce creusement était censé être  
temporaire et suivi d’une amélioration conséquente en  
25  
0
2
0
-
-
-
25  
-2  
-4  
-6  
-8  
2020. Dans son projet de loi de finances pour cette année,  
50 seuil critique de  
le gouvernement visait un déficit de 2,2% du PIB.  
3% de déficit  
75  
Mais la pandémie de Covid-19 a radicalement changé la  
donne. Dans son projet de loi de finances rectificative pour  
-100  
1977  
1983  
1989  
1995  
2001  
2007  
2013  
2019  
2020, présenté le 18 mars dernier, le gouvernement prévoit  
Graphique  
Sources : INSEE, BNP Paribas  
désormais un déficit de 3,9% du PIB. Une première  
estimation considérée comme un plancher.  
En 2019, d’après la première estimation de l’INSEE, le déficit  
budgétaire français s’est établi à 3% du PIB, ce qui constitue  
une bonne surprise, quoique petite, par rapport à la cible de  
obligatoires). Cette baisse est essentiellement due à la  
transformation du CICE en baisse de cotisations patronales,  
mais pas seulement. Les lois de finances 2018 et 2019 et les  
annonces ultérieures faites en réponse à la crise des « gilets  
jaunes » contiennent, en effet, de nombreux autres gestes  
fiscaux. Le poids des dépenses est, quant à lui, resté  
quasiment stable (-0,1 point, à 55,6%) mais cela masque des  
évolutions contrastées selon le type de dépenses (par  
exemple une baisse de 12% de la charge de la dette et un  
bond de 15% de l’investissement des administrations  
3
,1% du gouvernement. La barre des 3% de déficit est  
atteinte mais pas dépassée. Si le niveau du déficit est  
légèrement moindre que prévu, sa détérioration par rapport à  
2
018 (-0,7 point) est légèrement plus importante (0,1 point de  
plus) du fait de la révision concomitante en baisse du déficit  
pour 2018 (à 2,3% du PIB contre 2,5% préalablement).  
1
Creusement du déficit budgétaire à 3% du PIB  
en 2019, le premier depuis 2009  
publiques locales en lien avec le cycle électoral municipal) .  
Le dernier chiffre-clé à retenir de ce rapide état des lieux des  
finances publiques françaises en 2019 est celui du ratio de  
Le creusement du déficit est imputable à la baisse marquée  
de la part des recettes publiques dans le PIB (-0,8 point, à  
1
5
2,6% ; -0,7 point, à 44,1%, pour le taux de prélèvements  
EcoFlash // 26 mars 2020  
economic-research.bnpparibas.com  
2
dette. En l’occurrence, il s’est stabilisé à 98,1% du PIB après  
une imperceptible baisse de 0,2 point en 2018.  
France : ancienne et nouvelle prévision de  
déficit budgétaire pour 2020  
La hausse du déficit en 2019 est la première depuis 2009 :  
2
018 2019 2020  
elle  
vient  
interrompre  
neuf  
années  
consécutives  
été  
Croissance  
1,7  
1,4  
-3,1  
0,0  
1,3  
-2,2  
0,1  
d’amélioration, au cours desquelles le déficit  
a
Solde effectif  
-2,5  
0,0  
progressivement réduit, de 4,9 points en tout. Essentiellement  
imputable au coût ponctuel de la bascule du CICE (hors  
impact de cette transformation, le déficit s’établit à 2,1%),  
cette détérioration était censée être temporaire et suivie d’une  
amélioration conséquente, bien qu’également en trompe l’œil,  
en 2020. Dans son projet de loi de finances pour cette année,  
présenté le 27 septembre 2019, le gouvernement visait un  
Solde conjoncturel  
PLF 2020  
Mesures exceptionnelles et  
temporaires  
-0,2  
-0,9  
-0,1  
Solde structurel  
Croissance  
-2,3  
1,7  
-2,2  
1,4  
-2,2  
-1,0  
-3,9  
-1,3  
Solde effectif  
-2,5  
0,0  
-3,1  
0,0  
déficit de 2,2% du PIB fondé sur une prévision de croissance  
PLFR  
020  
Solde conjoncturel  
2
de 1,3% .  
2
Mesures exceptionnelles et  
temporaires  
-
0,2  
-0,9  
-2,2  
-0,4  
-2,2  
Le retour sous la barre des 3% en 2020 n’est  
plus d’actualité  
Solde structurel  
-2,3  
Tableau  
Source : Gouvernement, BNP Paribas  
La pandémie de Covid-19 a, depuis, radicalement changé la  
donne sur le front économique et, conséquemment, sur le  
front budgétaire. Une contraction brutale et importante du PIB  
est désormais attendue, son ampleur exacte restant difficile à  
chiffrer, pour ne pas dire impossible. Par ailleurs, si le choc  
récessif massif devrait être temporaire, le profil de la reprise  
qui devrait s’ensuivre reste très incertain. Les mesures  
budgétaires et financières de soutien, annoncées par le  
gouvernement, et celles, sur le front monétaire, de la BCE  
visent, d’une part, à limiter autant que possible le choc et,  
d’autre part, à mettre en place les conditions d’un retour à la  
normal le plus rapide possible.  
récession de 2009, le PIB français s’était contracté de 2,8% et  
le déficit budgétaire creusé à 7,2% du PIB.  
La nouvelle dégradation attendue du déficit budgétaire  
français en 2020, largement en dehors des clous budgétaires  
européens, n’est pas problématique : c’est la situation  
économique sous-jacente qui l’est et les « circonstances  
exceptionnelles », telles que mentionnées à l’article 3 du  
Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance des  
finances publiques, s’appliquent. La Commission européenne  
est même allée plus loin en proposant, le 20 mars dernier, le  
déclenchement de la clause dérogatoire générale, soit  
purement et simplement la suspension temporaire des règles  
de discipline budgétaire.  
Dans son projet de loi de finances rectificative pour 2020,  
présenté le 18 mars dernier, le gouvernement anticipe  
désormais un gonflement du déficit budgétaire à 3,9% du PIB.  
Cette prévision est établie sur la base d’une contraction du  
PIB de 1% et comptabilise EUR 11,5 mds de mesures du plan  
de soutien sur son total de EUR 45 mds. Sont inclus :  
EUR 8,5 mds pour le chômage partiel, EUR 2 mds pour les  
dépenses additionnelles de santé et EUR 1 md pour un fonds  
d’indemnisation à destination des travailleurs indépendants ;  
sont exclus les EUR 32 mds de report de charges fiscales et  
sociales  
que  
le  
gouvernement  
compte  
recouvrir  
ultérieurement. Point notable : les mesures de soutien sont  
comptabilisées par le gouvernement comme mesures  
exceptionnelles et temporaires, et non comme venant  
aggraver le déficit structurel. La dégradation de 1,7 point de la  
prévision de déficit entre le PLF 2020 et le PLFR 2020  
s’explique à hauteur de 1,4 point par la révision en baisse du  
scénario de croissance et à hauteur de 0,3 point par les  
mesures de soutien (cf. tableau).  
La baisse du PIB comme le gonflement du déficit budgétaire  
et le montant du plan de soutien sont des premières  
estimations, présentées comme des minimums. À titre  
dexemple, sur la base de notre prévision de croissance  
-3,1%) et en incluant l’intégralité du plan de soutien (1,9 point  
(
de PIB), le déficit budgétaire monte à 6,2% du PIB. On  
aimerait pouvoir considérer ce chiffrage théorique comme une  
fourchette haute mais la situation risque d’être plus détériorée  
encore. De plus, la question d’un plan de relance, relayant le  
plan de soutien, est d’ores et déjà évoquée pour l’après-crise,  
le scénario d’un rebond rapide de l’activité n’apparaissant pas  
(plus) le plus probable. Pour mémoire, lors de la Grande  
2
EcoFlash, France, budget 2020 : plus de relance, moins de  
rigueur, 22 octobre 2019  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2416 articles et 619 vidéos