EcoWeek

Emploi et confiance en nette amélioration en janvier

Eco week 20-05 // 7 février 2020  
economic-research.bnpparibas.com  
5
BAROMÈTRE  
ÉTATS-UNIS : EMPLOI ET CONFIANCE EN NETTE AMÉLIORATION EN JANVIER  
La première estimation de la croissance du T4 2019 est ressortie à 2,1% Les trois enquêtes phare (ISM manufacturier, ISM non manufacturier,  
en rythme trimestriel annualisé, en ligne avec les prévisions. L’absence enquête de confiance des consommateurs du Conference Board) ont  
de mauvaise surprise, de même que le maintien de la croissance sur surpris favorablement en janvier. L’ISM manufacturier a nettement re-  
son rythme des deux trimestres précédents (qui correspond d’ailleurs bondi et est repassé au-dessus de la barre des 50 pour la première  
à son rythme moyen depuis le début du cycle mi-2009), constituent fois depuis juillet 2019. L’ISM non manufacturier s’est à nouveau lé-  
une bonne nouvelle. La croissance reste toutefois modérée et, surtout, gèrement redressé, et se situe à son niveau moyen de long terme. La  
sa composition laisse une impression mitigée : c’est la contribution du confiance des ménages s’est, elle aussi, encore améliorée, assez nette-  
commerce extérieur, très positive, qui sauve le chiffre. Or, cette contri- ment et depuis un niveau déjà élevé. Enfin, et surtout, le rapport em-  
bution positive résulte d’une évolution négative, à savoir une chute des ploi de janvier a également réservé une bonne surprise, avec 225 000  
importations, elle-même à mettre en regard de la contribution très créations nettes d’emplois salariés non agricoles, ce qui marque une  
négative des variations de stocks. Du côté de la consommation des amélioration certaine après le chiffre décevant de décembre (+147k).  
ménages, une nette décélération était attendue après deux trimestres  
En revanche, l’orientation en baisse, depuis la mi-2019 déjà, de l’in-  
très soutenus. En revanche, la troisième baisse consécutive de l’inves-  
dicateur composite avancé du Conference Board, bien que légère, est  
tissement productif est plus préoccupante.  
un mauvais signe à surveiller de près. Et il faut s’attendre à ce que les  
Les perspectives de croissance au T1 2020 sont mitigées. Côté posi- statistiques des deux prochains mois a minima (février et mars) soient  
tif, l’investissement résidentiel a de bonnes chances d’enregistrer un impactées négativement par l’épidémie de coronavirus.  
troisième trimestre de forte progression. Les variations de stocks pour-  
raient aussi venir en renfort, un restockage technique étant envisa-  
geable après trois trimestres de contribution négative.  
Hélène Baudchon  
ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES INDICATEURS  
Moyenne mobile sur 3 mois (actuel)  
SURPRISE (Z-SCORE)  
Indice de confiance des  
ménages (COB) (Jan-20)  
-
-- Moyenne mobile sur 3 mois (il y a 4 mois)  
IPC sous-jacent,  
m/m (Déc-19)  
ISM  
IPC, m/m (Déc-19)  
manufacturier  
3.0  
2.0  
1.0  
0.0  
Déflateur sous-jacent de la  
Production industrielle  
ISM non manufacturier  
consommation, m/m (Déc-19)  
Consommation des ménages, m/m  
(
Déc-19)  
Mises en chantier de logement  
Confiance des ménages  
-
-
-
1.0  
2.0  
3.0  
ISM manufacturier  
(
Jan-20)  
ISM non manufacturier  
(Jan-20)  
Taux de chômage  
Consommation des ménages  
Déflateur de la  
Production industrielle,  
m/m (Déc-19)  
Emplois non agricoles  
consommation  
sous-jacent  
Taux de chômage  
(Jan-20, signe inversé)  
Salaire horaire moyen  
Inflation  
Ventes au détail,  
m/m (Déc-19)  
Emplois salariés non agricoles, m/m  
(
Jan-20)  
PIB annualisé,  
t/t (T4' 19)  
SOURCES : THOMSON REUTERS, BNP PARIBAS  
SOURCES : BLOOMBERG, BNP PARIBAS  
Les indicateurs du radar et le graphique de la surprise sont transformés en « z-scores » (écarts par rapport à la valeur moyenne de long terme  
exprimée en écart-type). Ces z-cores ont une moyenne de zéro et leur valeur fluctue entre -3 et 3 la plupart du temps. Sur le radar, la zone en  
bleu indique les conditions économiques actuelles. Elle est comparée aux conditions des 4 mois précédents (pointillés) : un élargissement de la  
zone bleue indique une amélioration. Le graphique de droite « Surprise » montre l’écart des indicateurs par rapport au consensus du marché  
(
Bloomberg).  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2454 articles et 632 vidéos