Graphiques de la semaine

PDF
DIRECTION DES ETUDES ECONOMIQUES  
Exportations marocaines : le profil s’améliore grâce au boom automobile  
Les exportations de biens marocains ont progressé de plus de 10% pour la deuxième année consécutive en 2018,  
portées par la bonne tenue des ventes de phosphates et, surtout, par la croissance rapide de la filière automobile.  
Depuis le lancement de l’usine de Renault à Tanger en 2012, les exportations de voiture ont doublé. Elles constituent  
désormais le premier poste d’exportation du pays et les perspectives s’annoncent prometteuses puisque de nombreux  
projets sont en cours de développement. La montée en gamme des produits exportés améliore ainsi la résilience de  
l’économie à des chocs exogènes. Cependant, les effets d’entraînement restent limités en raison, notamment, du faible  
niveau de formation de la main-d’œuvre. Attendue à 3% en 2019, la croissance économique sera insuffisante pour faire  
refluer un taux de chômage qui touche fortement les jeunes citadins.  
Mds USD  
Autres  
Automobile  
Textile  
Agriculture  
Phosphates  
3
2
2
1
1
0
5
0
5
0
5
0
2
010  
2011  
2012  
2013  
2014  
2015  
2016  
2017  
2018  
Source : Office des changes  
economic-research.bnpparibas.com  
Stéphane Alby  
13 février 2019  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2230 articles et 563 vidéos