Graphiques de la semaine

Finances publiques : la baisse des taux d’intérêts accroît les marges de manœuvre

DIRECTION DES ETUDES ECONOMIQUES  
Finances publiques : la baisse des taux d’intérêts accroît les marges de manœuvre  
L’endettement des États de la zone euro a beaucoup augmenté depuis la grande crise de 2008. Le risque induit pour les  
finances publiques dépend toutefois aussi d’autres changements dans l’environnement économique.  
Si la baisse des taux souverains s’accentue aujourd’hui, avec des taux à long terme négatifs dans plusieurs pays  
européens, elle est à l’œuvre depuis plusieurs années et a déjà produit des effets importants. Sur le graphique, chaque  
point représente un pays de la zone euro en fonction de son endettement et de la charge d’intérêt qu’il paye  
annuellement. La rotation de la droite de régression entre 2007 et 2019 montre que les États membres supportent  
aujourd’hui une charge d’intérêt plus faible qu’avant la crise, alors même que leur endettement est plus important.  
Sachant que la faiblesse des taux d’intérêt semble appelée à durer, et que la politique monétaire touche aux limites de  
son efficacité, certains États pourraient faire appel aux politiques budgétaires pour soutenir l’activité. La BCE a d’ailleurs  
exhorté dans ce sens les pays qui disposent d’une marge de manœuvre budgétaire.  
Zone euro : hausse de l'endettement et baisse de la charge d'intérêt  
5
2
007  
4
3
2
1
0
2
019  
0
20  
40  
60  
80  
Dette publique en % du PIB  
Source : Commission européenne  
100  
120  
140  
160  
180  
economic-research.bnpparibas.com  
Frédérique Cerisier  
25 septembre 2019  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2422 articles et 621 vidéos