Graphiques de la semaine

PDF
DIRECTION DES ETUDES ECONOMIQUES  
France : l’assurance-vie et l’épargne retraite ont moins pâti des taux bas en 2018  
Les flux annuels de placements financiers des ménages français en numéraire et en dépôts (dépôts à vue, livrets  
d’épargne et épargne logement, principalement), d’une part, et en assurance-vie et épargne retraite, d’autre part,  
évoluent en opposition de phase.  
Dans un contexte de faible coût d’opportuni à la détention de dépôts bancaires, les premiers dépassent les seconds  
depuis le troisième trimestre 2016. Un début de rééquilibrage se dessine toutefois depuis le deuxième semestre 2017 : le  
léger élargissement de la collecte nette en assurance-vie s’est accompagné d’une modération des flux d’épargne vers  
les dépôts. Ce mouvement a exclusivement profité aux contrats en unités de comptes dont les cotisations brutes1  
étaient, en 2018, au plus haut depuis 2000. Dans le même temps, les flux nets vers les contrats en euros ont souffert,  
tout particulièrement en 2017, de l’effet ciseau consécutif à la baisse des cotisations et à la hausse des prestations.  
1
Données FFA. Les cotisations nettes des prestations ne sont pas disponibles avant 2012.  
France : opposition de phase entre dépôts bancaires et assurance-vie  
Flux annuels, ménages, EUR mds  
Numéraire et dépôts  
100  
Assurance vie et épargne retraite  
90  
80  
70  
60  
50  
40  
30  
20  
10  
0
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018  
Source : Comptes nationaux financiers  
economic-research.bnpparibas.com  
Laurent Quignon  
6 février 2019  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2094 articles et 576 vidéos