Graphiques de la semaine

Mexique : la croissance restera faible en 2020

DIRECTION DES ETUDES ECONOMIQUES  
Mexique : la croissance restera faible en 2020  
D’après les premières estimations, l’activité mexicaine a reculé pour le troisième trimestre consécutif au T4, de 0,3% en g.a.  
L’industrie manufacturière a été la plus touchée, enregistrant un recul de près de 2%. Sur l’ensemble de l’année 2019, le PIB réel a  
reculé de 0,1%, après avoir progressé de 2% en 2018.  
La croissance devrait légèrement rebondir en 2020 (+0,6%), mais restera nettement inférieure à son potentiel (estimé à 2,5% par le  
FMI). En effet, un an après son arrivée au pouvoir, la politique économique d’Andres Manuel Lopez Obrador reste difficile à lire et  
pèse sur l’investissement. L’avenir du secteur énergétique soulève également de nombreux doutes, renforçant la méfiance des  
investisseurs, domestiques et étrangers. Dans le même temps, le risque de dérapage des finances publiques augmente : dans un  
contexte de faible croissance, maintenir la politique d’austérité souhaitée par le gouvernement s’avèrera de plus en plus difficile.  
economic-research.bnpparibas.com  
Hélène Drouot  
5 février 2020  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2369 articles et 603 vidéos