Perspectives

La croissance résiste

EcoPerspectives // 1er trimestre 2020  
24  
economic-research.bnpparibas.com  
Danemark  
La croissance résiste  
Dans un contexte international moins favorable, le Danemark, petite économie ouverte, conserve une activité relativement  
dynamique. Sa spécialisation sectorielle (industrie pharmaceutique, numérique…) lui confère une certaine résistance face au  
retournement du cycle manufacturier mondial. Le marché du travail, proche du plein emploi, ainsi que l’accélération de la hausse des  
salaires favorisent la consommation, l’un des principaux moteurs de la croissance. Compte tenu de l’arrimage de la couronne  
danoise à l’euro, la politique monétaire suivra les orientations de la Banque centrale européenne et restera donc très accommodante.  
La politique budgétaire répondra à des objectifs écologiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre.  
Estimée à 1,8% en 2019, la croissance de l’économie danoise  
1
- Croissance et inflation  
reste, jusqu’à présent, relativement vigoureuse, aussi bien en  
regard de son potentiel (1,6% selon l’OCDE) que de la moyenne  
européenne (1,5%). Elle devrait ralentir quelque peu en 2020  
Croissance du PIB (%)  
Inflation (%)  
Prévision  
Prévision  
(
1,5%), notre prévision la situant toutefois toujours dans le peloton  
de tête des pays de l’Union européenne.  
2
.4  
2.0  
1.8  
Dynamisme de la consommation  
1
.4  
1.4  
1
.4  
La spécialisation du Danemark dans l’industrie pharmaceutique et le  
numérique l’a prémuni contre le ralentissement du commerce  
international en 2019, les exportations ayant augmenté de 3,8%  
1.1  
0
.9  
0.7  
0.7  
(
contre 2,4% en 2018). Cette progression devrait tout de même être  
moins soutenue en 2020, compte tenu de la faible croissance  
anticipée chez certains partenaires commerciaux comme  
l’Allemagne (15% des exportations). Par ailleurs, les incertitudes  
liées au Brexit, fussent-elles partiellement levées par la conclusion  
d’un accord de retrait (cf. article Royaume-Uni), ne disparaîtront pas  
17  
18  
19  
20  
21  
17  
18  
19  
20  
21  
Sources : comptes nationaux, BNP Paribas  
des plus faibles de l’Union européenne, a été ramené à 33% du  
PIB. Le gouvernement, qui a récemment durci l’objectif de réduction  
des émissions des gaz à effet de serre , indique vouloir mettre ces  
1
2
pour autant . En 2019, elles ont pu participer à l’érosion de la  
confiance des chefs d’entreprise (recul des indices PMI du climat  
des affaires) et à la baisse de l’investissement. Celui-ci devrait  
toutefois bénéficier, à l’horizon 2021, de la rénovation de la plus  
grande plateforme pétrolière en mer du Nord.  
marges de manœuvre au service d’une politique sociale et  
environnementale plus ambitieuse. En 2020, il prévoit d’investir un  
DKK 1 milliard dans la recherche de technologies alternatives au  
carbone, plus respectueuses de l’environnement. Le budget prévoit  
également des augmentations de dépenses en faveur des services  
publics tels que la santé et l’éducation.  
Bien qu’ayant freiné en 2019, la consommation privée reste un  
moteur important de la demande et devrait soutenir la croissance en  
2
020. Dans un pays où le taux de participation au marché du travail  
est élevé (79,4% pour les 15-64 ans), le dynamisme de l’emploi et  
des salaires (+2,5% en moyenne en 2019) constitue un levier  
essentiel de la confiance comme de la dépense des ménages.  
Celle-ci est, par ailleurs, encouragée par la faiblesse de l’inflation (à  
peine égale à 1%) et des taux d’intérêt, passés en territoire négatif  
pour certains prêts immobiliers.  
Soutiens monétaire et budgétaire  
La couronne danoise (DKK) étant arrimée à l’euro, la banque  
centrale danoise suit les orientations de la Banque centrale  
européenne en adoptant une politique monétaire très  
accommodante. En septembre 2019, elle a réduit son taux de repo  
à -0,75% pour défendre la parité de sa monnaie avec l’euro.  
En 2019, la forte progression de l’impôt sur les revenus des fonds  
de pensions (pension yield tax) a contribué à élargir l’excédent  
budgétaire, qui a atteint 2,2% du PIB. Le ratio de dette publique, l’un  
1
Le Royaume-Uni est le quatrième partenaire commercial du Danemark.  
2
-70% à horizon 2030 (par rapport à 1990)  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2458 articles et 632 vidéos