Perspectives

Le redressement se poursuit

EcoPerspectives // 1er trimestre 2020  
20  
economic-research.bnpparibas.com  
Grèce  
Le redressement se poursuit  
Portée par des effets de rattrapage, l’économie grecque est parvenue à légèrement accélérer dans un environnement européen  
orienté à la baisse. Le moral des agents économiques s’améliore nettement et le retour de l’Etat grec sur le marché des capitaux est  
un succès. Le nouveau gouvernement de centre droit cherche à alléger les taxes sur le travail et le capital sans sacrifier la rigueur  
budgétaire. Le rétablissement sera long mais il est engagé.  
Légère accélération de la croissance  
1- Croissance et inflation  
La Grèce entame en 2020 une quatrième année consécutive de  
reprise économique. Celle-ci est désormais bien installée, même si  
son accélération se révèle plus laborieuse. Un peu terne en début  
d’année 2019, l’activité s’est finalement raffermie à l’été, et  
vraisemblablement maintenue tout au long du second semestre à  
un niveau relativement solide. Nous estimons ainsi que la  
croissance a pu s’établir autour de 2,3% l’an dernier, après 1,9% en  
Croissance du PIB (%)  
Inflation (%)  
Prévision  
Prévision  
2,3  
2,2  
2,2  
1,9  
1
,4  
1,1  
0
,9  
2
018. L’activité aura été essentiellement soutenue par un rebond  
des exportations de biens et services (+9,5% g.a. en volume au T3  
019) et de l’investissement (+2,0% g.a. au T3), la consommation  
0
,8  
0
,6  
0
,5  
2
des ménages apparaissant, pour sa part, en retrait. Les données  
d’activité et d’enquêtes les plus récentes autorisent un certain  
optimisme. Si le secteur manufacturier reste à la peine, en ligne  
avec le cycle économique européen, les recettes touristiques sont  
solides, les prix immobiliers ainsi que l’activité du secteur de la  
construction entament un redressement. Le rebond des ventes au  
détail et des immatriculations laisse également penser que la  
consommation des ménages se renforçait fin 2019. Enfin et surtout,  
les enquêtes de la Commission européenne révèlent une forte  
amélioration de la confiance des ménages et de l’indice du  
sentiment économique en fin d’année dernière, qui permet  
d’espérer un soutien un peu plus marqué de la demande intérieure  
en 2020. Les évolutions sur le marché du travail illustrent également  
cette reprise, la poursuite des créations d’emplois constituant  
évidemment un déterminant majeur de l’amélioration de la situation  
des ménages, dont le taux de chômage était revenu à 16,8% de la  
population active en septembre 2019. Au final, la croissance devrait  
conserver en 2020 un rythme proche de celui de 2019, en ligne,  
donc, avec les scénarios généralement établis au moment de la  
sortie du troisième plan d’ajustement.  
1
7
18  
19  
20  
21  
17  
18  
19  
20  
21  
Sources : comptes nationaux, BNP Paribas  
mesures en faveur des familles, une baisse de cotisations sociales  
et de la taxe sur les dividendes. L’ensemble de ces mesures, à  
hauteur de 0,6 pp de PIB serait, selon le gouvernement,  
entièrement financé par un nouveau renforcement des mesures en  
faveur du développement des paiements électroniques et de la lutte  
contre la fraude à la TVA, une hausse des taxes municipales et des  
taxes sur les transactions immobilières. La Commission européenne  
a vu ce projet de budget d’un œil favorable et table, comme le  
gouvernement, sur un excédent budgétaire de 1,0% du PIB en 2020,  
après 1,3% attendu en 2019. Elle a également donné cet automne  
son feu vert au lancement d’un plan de titrisation qui pourrait  
permettre aux banques de se débarrasser de presque la moitié des  
1
créances douteuses qui alourdissent encore leur bilan . Un véhicule  
du nom d’Hercules rachètera les créances douteuses aux banques  
et revendra des produits de titrisation aux investisseurs, les  
tranches seniors de ces produits bénéficiant d’une garantie publique  
accordée par l’Etat grec.  
Alternance politique  
Dans ce contexte et dans un environnement monétaire favorables,  
le retour de l’État grec sur le marché des capitaux en 2019 est un  
succès, avec quatre émissions à 5, 7 et 10 ans pour un total  
EUR 9 mds l’année dernière. Bénéficiant d’un resserrement marqué  
des spreads, les taux grecs à 10 ans étaient en deçà de 1,5% fin  
décembre.  
Comme le laissaient présager les sondages, les élections  
législatives anticipées de juillet 2019 ont été remportées par le parti  
de centre droit Nouvelle Démocratie, qui dispose d’une majorité  
absolue à la Vouli. Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis n’a pas  
remis en cause le paquet fiscal adopté au printemps 2019 par le  
précédent gouvernement à la veille des élections (0,6 pp de PIB en  
faveur des ménages). Son budget pour 2020 revendique, pour sa  
part, un ensemble de mesures, essentiellement des baisses de  
taxes destinées à stimuler la croissance. Le plan prévoit en  
particulier une baisse du taux de l’impôt sur les sociétés (de 28% à  
1
Bien qu’ayant beaucoup diminué ces dernières années, les prêts non-  
performants représentaient encore 42% de l’encours de prêts des banques  
grecques, soit EUR 71 mds en septembre 2019.  
24%), une autre de l’impôt sur le revenu des ménages, des  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2458 articles et 632 vidéos