Perspectives

Une saison touristique à haut risque

e
Eco Perspectives // 3 trimestre 2020 (achevé de rédiger le 10 juillet 2020)  
economic-research.bnpparibas.com  
2
0
GRÈCE  
UNE SAISON TOURISTIQUE À HAUT RISQUE  
Malgré une bonne gestion de l’épidémie, la Grèce ne va pas échapper à une forte récession en 2020. Le tourisme,  
qui compte pour près de 20% de l’activité du pays, n’offre aucune certitude de reprise solide. Les risques d’une  
résurgence de foyers épidémiques en Europe vont peser sur ce secteur pendant de nombreux mois encore. Le système  
bancaire grec va être davantage fragilisé et la dette publique va s’accroître fortement. Cependant, le soutien de la  
Banque centrale européenne a été renforcé en mars avec la création du PEPP, qui permet à la BCE d’acheter de la  
dette souveraine grecque. Les taux souverains sont restés sous contrôle. Dans un tel contexte, l’élaboration d’un plan  
de relance devrait inciter le gouvernement à développer de nouveaux secteurs, détachés du tourisme.  
La Grèce est une des nations européennes ayant le mieux géré  
CROISSANCE ET INFLATION (%)  
l’épidémie de Covid-19. Le pays enregistrait début juillet moins de 200  
décès liés au virus et un taux de contamination par habitant parmi les  
Croissance du PIB  
Prévisions  
Inflation  
plus bas d’Europe. Le plan de déconfinement, enclenché le 4 mai, et qui  
Prévisions  
s’est étalé sur une période 45 jours, est maintenant terminé. Depuis le  
8
6
4
2
0
2
4
6
8
er  
6
1
juillet, le pays a rouvert ses frontières aux touristes étrangers venant  
de 14 pays extérieurs à l’UE, en excluant cependant les voyageurs en  
provenance des États-Unis, de la Chine, du Brésil et de la Russie.  
1
,9  
1,9  
0,8  
0,5  
0,5  
Malgré cette bonne gestion, la Grèce va être fortement impactée  
sur le plan économique. La contraction du PIB était contenue au T1  
-
-
-
-
-0,5  
(
-1,6% t/t), en raison de la mise en place d’un confinement strict tard  
dans le trimestre (23 mars). Néanmoins, le secteur touristique était à  
l’arrêt et la consommation a chuté brutalement en avril, les ventes au  
détail ayant enregistré une baisse mensuelle record de 27,6%. L’indice  
des directeurs d’achat (PMI) pour le secteur manufacturier a remonté  
en juin (49,4) mais continue d’indiquer une faible activité. Selon la  
Commission européenne, le PIB chutera de 9,0% en 2020, avant un  
rebond de 6,0% en 2021.  
-
10  
-
9
2
018  
2019  
2020  
2021  
2018  
2019  
2020  
2021  
GRAPHIQUE 1  
SOURCES : COMMISSION EUROPÉENNE, BNP PARIBAS  
En réponse à la crise, le gouvernement a mis en place un programme  
La crise du Covid-19 va davantage fragiliser le secteur bancaire. Bien  
qu’ayant diminué ces dernières années, les prêts non performants  
représentaient encore 36,45% de l’encours des prêts des banques  
grecques à la fin 2019, selon le FMI. Le programme de titrisation  
bancaire mis en place à l’automne dernier (Hercules), et qui avait pour  
objectif de réduire les encours douteux détenus par les banques au-  
1
budgétaire à hauteur de 10% du PIB . Ce plan inclut des aides pour le  
secteur de la santé, des suspensions de charges sociales et de TVA,  
2
une aide de 800 euros pour les employés sans activité en raison de  
l’épidémie, une extension de l’assurance chômage, ainsi que des prêts  
garantis par l’État via la Banque hellénique pour le développement.  
Le premier ministre Kyriakos Mitsotakis a, par la suite, présenté un dessous de 20% d’ici à la fin 2021, va être perturbé. Les taux souverains  
plan de relance de EUR 24 mds centré sur le tourisme. Ce plan prévoit grecs sont néanmoins restés contenus, en partie grâce à l’appui de  
notamment la baisse de la TVA de 24% à 13% sur les tickets de transport la BCE et du programme d’achat d’actifs pandémie (PEPP) lancé par  
(
ferries, avions, bus) ainsi que sur les boissons non alcoolisées. Le l’institution de Francfort en mars. La dette souveraine grecque fait  
gouvernement continuera de subventionner une partie des salaires des partie des actifs éligibles à l’achat.  
employés affectés grandement par la crise, en s’appuyant notamment  
sur le programme européen SURE .  
La Commission européenne prévoit désormais un déficit budgétaire de  
3
6
,4% du PIB en 2020, qui se réduirait ensuite à -2,1% en 2021. Le ratio  
L’évolution du marché du travail sera évidemment scrutée de près. de dette sur PIB grimperait ainsi de 176,6% en 2019 à 196,4% en 2020,  
Le taux de chômage avait chuté en février sous la barre des 16%, avant de baisser à 182,6% en 2021.  
son niveau le plus bas en neuf ans. Le gouvernement table sur une  
remontée du chômage autour de 20% à la fin de cette année.  
En effet, le rebond de l’activité touristique reste très incertain. Le  
manque de contrôle de l’épidémie aux États-Unis, en Inde, au Brésil et  
en Russie, a déjà contraint l’Union européenne à interdire toute arrivée  
de touristes en provenance de ces pays. Si une résurgence de l’épidémie  
apparaissait en Europe (comme entrevu au Portugal, en Espagne et en  
Allemagne), cela obligerait le gouvernement à imposer de nouvelles  
4
restrictions, réduisant plus encore l’activité .  
1
2
3
https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/2020-european-semester-stability-programme-greece_en.pdf  
Sur une base de 45 jours  
Support to mitigate Unemployment Risks in an Emergency. Ce dispositif de EUR 100 mds, mis en place en avril par la Commission européenne, offre aux pays membres, des prêts (pour partie garantis par  
l’UE) destinés à protéger l’emploi, et en particulier à financer le chômage partiel.  
4
Dans son programme de stabilité transmis à la Commission européenne, le gouvernement prévoit une hausse du chômage à 19,9% fin 2020.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2485 articles et 640 vidéos