eco TV Week
L’Allemagne un peu moins souveraine   13/10/2017

Au moment où Mme Merkel entame son quatrième mandat en tant que chancelière de l’Allemagne, où en est la première économie européenne ?

S'il n'y en avait qu'un...   06/10/2017
Le rapport emploi de septembre aura probablement été affecté par les dommages infligés par les ouragans, complexifiant un peu plus son analyse.
Incertitude sur l'inflation : cauchemar ou aubaine ?   29/09/2017
L’incertitude au niveau des perspectives d’inflation est anormalement élevée. Ce qui constitue un cauchemar pour les banques centrales est, pour l’instant, une aubaine pour les marchés.
Une chose après l’autre   22/09/2017
La Fed a choisi de ne pas surprendre du tout, une volonté qui va certainement s’inscrire dans la durée.
France : la croissance sur un bon rythme   15/09/2017
Depuis la fin 2016, la croissance française est sur un bon rythme. Nous nous interrogeons sur son potentiel d’accélération.
voir aussi les vidéos EcoTV

Sur le même thème

Allemagne : investissements à l’étranger 31/08/2017
Les investissements des entreprises allemandes ont marqué le pas au niveau national, tandis que le nombre d’entreprises qui investissent à l’étranger est en hausse. Une part modeste des investissements directs étrangers (IDE) vise à réduire les coûts de production ; la majeure partie est destinée à accroître les parts de marché et à servir les clients étrangers. Selon une étude récente, les entreprises qui investissent à l’étranger augmentent aussi leurs dépenses en capital en Allemagne. C’est ce que confirme également la Chambre de l’industrie et du commerce allemande (DIHK).
Difficile de faire mieux 06/07/2017
La reprise économique s’est accélérée au début de l’année à la faveur d’une politique monétaire et budgétaire accommodante, du redressement du commerce mondial et de la faiblesse des prix de l’énergie. Ces conditions favorables devraient perdurer dans les trimestres à venir. La croissance devrait rester solide, portée en grande partie par la demande intérieure. Les pénuries de main-d’œuvre qualifiée pourraient s’accentuer, poussant à la hausse les accords salariaux et l’inflation. Cependant, l’environnement de taux bas pourrait créer de nouveaux risques comme le surendettement, une mauvaise allocation des ressources en capital et une surévaluation des prix des actifs.
Allemagne : vers une société plus juste 27/06/2017
L’Allemagne élira un nouveau parlement le 24 septembre prochain. La chancelière sortante, Angela Merkel (CDU), et Martin Schulz, le chef du SPD, sont les deux principaux candidats en lice. Alors que la chancelière défend le bilan économique de son gouvernement, son opposant pointe les inégalités grandissantes au sein de la société allemande. Celles-ci sont liées à la réaction du marché du travail à la mondialisation. Quoi qu’il en soit, l’Allemagne soutient toujours très largement la comparaison avec les autres pays européens. L’économie étant en plein essor, il reste à voir si la justice sociale est un problème majeur pour les électeurs.
Climat des affaires au beau fixe malgré des incertitudes 28/04/2017
L'indice IFO est sur une tendance haussière dans un contexte de forte activité. Cependant, les entrepreneurs sont peu disposés à investir en raison du manque de main-d’œuvre qualifiée et des incertitudes politiques.
Les inégalités au centre de la campagne électorale 24/04/2017
L’économie allemande affiche de très bons résultats. En 2017 et 2018, la croissance devrait se maintenir à un niveau proche de 1,8%. La surperformance de l’Allemagne vis-à-vis de la zone euro est souvent attribuée au programme de réformes de l’Agenda 2010. Cependant, la chute du chômage s’est accompagnée d’un accroissement du nombre de travailleurs pauvres. Le Parti social-démocrate allemand souhaite corriger certaines réformes qui ont conduit à un accroissement des emplois précaires et mal payés. Les questions de justice sociale et d’équité pourraient ainsi figurer au cœur du débat.
A propos des excédents allemands 24/03/2017
Les excédents allemands explosent dans le monde… mais pas dans la zone euro.
Allemagne : Hausse de l’excédent courant, mais pas au détriment de la zone euro 22/03/2017
L'Allemagne est fréquemment tancée par la Commission européenne et d'autres organisations internationales pour ses excédents courants importants. Le mois dernier, le gouvernement américain s’est joint aux critiques quand l’Allemagne a annoncé un surplus de 270 milliards d’euros (soit 8,5% du PIB) pour 2016, un nouveau record. D’un point de vue purement arithmétique, l’augmentation de l’excédent allemand se traduit par une diminution du solde du compte courant d’autres pays. Cependant, contrairement aux idées reçues, cette hausse se fait davantage au détriment des Etats-Unis, du Royaume-Uni et des pays émergents (y compris la Chine), que de la zone euro. Cette augmentation est en partie liée à la faiblesse des dépenses d'investissement allemandes, publiques comme privées. Le renforcement des infrastructures publiques et la stimulation des dépenses en capital privé, par une plus grande concurrence et une déréglementation des services, sont parmi les enjeux auxquels le prochain gouvernement allemand sera confronté.  
Les infrastructures menacées 24/02/2017
La qualité des infrastructures allemandes se détériore faute de dépenses suffisantes dans ce domaine. Les communes ont particulièrement réduit leurs investissements.
Allemagne : des infrastructures délabrées 22/02/2017
Les infrastructures allemandes figurent parmi les meilleures au monde. Selon le dernier rapport sur la compétitivité du Forum économique mondial, le pays est classé huitième, juste derrière la France mais devant le Royaume-Uni (9ème) et les Etats-Unis (11ème). Cependant, l’Allemagne perd peu à peu du terrain en raison du manque d’investissement et d’entretien. Les communes réalisent plus de 60% de l'investissement public total. Cependant, leur stock de capital diminue, leur investissement net (investissement brut moins amortissement) étant dans le rouge depuis 2003. En dépit des conditions de financement favorables, les communes à faibles moyens surtout ont réduit leurs dépenses en capital. Les communes déficitaires investissent un tiers moins que celles avec un budget équilibré ou excédentaire. Par ailleurs, certains projets municipaux ne sont pas lancés, ou avec retard, en raison de l'incertitude entourant le partage des dépenses entre le Land et la commune, et du manque de capacité administrative en matière de planning et de mise en œuvre.
Allemagne : rémunération réelle en forte hausse 25/01/2017
La dynamique des salaires en Allemagne est différente de celle du reste de la zone euro. En raison de la croissance économique forte de ces dernières années, le marché du travail s’est tendu et, par conséquent, les accords salariaux ont été plus généreux. En 2016, les taux de salaire négociés ont augmenté d’environ 2% dans les entreprises et le secteur public. Les salaires réellement versés ont évolué encore plus vite en raison des promotions et de l’augmentation des primes et du nombre d‘heures supplémentaires. En 2016, la rémunération par salarié a augmenté de 2,3% ; grâce à l'inflation faible, la rémunération réelle a crû de 2%. Le 18 janvier, les négociations salariales ont démarré pour plus de 2 millions de fonctionnaires et employés des services publics dans les 16 régions (Länder). Les syndicats ont demandé une hausse de salaire de 6% pendant un an, mais l’accord final devrait aboutir à une augmentation d’environ 2,5%.

QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 1624 articles et 418 vidéos