EcoTV Week

Politique monétaire : de la théorie sans fin à la fin de la théorie

02/09/2022

Au cours des douze derniers mois, l'évolution de l'inflation est sortie de la théorie économique et a surpris tout le monde. Nous avons été confrontés à une série de chocs d'offre (covid-19, perturbations et pénuries, guerre en Ukraine, conditions climatiques) et la force de la demande a été sous-estimée.

L’importance de l'inflation et sa persistance sont aujourd'hui les véritables problèmes, qui ne permettent pas de prévoir son évolution. De ce fait, les banques centrales ont décidé de passer à un mode où "seules les données comptent".

Aujourd'hui, le risque est que l'inflation, bien trop élevée, prenne beaucoup de temps à baisser. La principale préoccupation de la BCE et de la Fed est que l'inflation persiste et influence l’augmentation des prix et les négociations salariales. Par conséquent, l'objectif premier des banques centrales est de ralentir la croissance de la demande en augmentant les taux, en espérant que l'absence de chocs d'offre les aidera.

LES ÉCONOMISTES EXPERTS AYANT PARTICIPÉ À CET ARTICLE
William DE VIJLDER
Equipe : Etudes économiques