Le Portail des Études Économiques

Qui sommes-nous?

Basée à Paris, la Direction des Études Économiques de BNP Paribas est composée d’économistes et de statisticiens :

  • L’équipe Économies OCDE, en charge des prévisions macroéconomiques et financières et l’équipe de statisticiens toutes deux dirigées par Hélène Baudchon.
  • L’équipe Économies émergentes et risque pays, dirigée par François Faure assisté de Christine Peltier, chargée d'évaluer le risque pays et ses composantes.
  • L’équipe Économie bancaire, dirigée par Laurent Quignon, étudie notamment les systèmes bancaires des principaux pays développés et l’incidence des normes prudentielles.


William DE VIJLDER
William DE VIJLDER
Directeur de la Recherche Économique Groupe

« Les Études économiques ont pour mission de répondre aux besoins des clients, des lignes de métiers et des fonctions de BNP Paribas en matière de recherche économique. Notre équipe d’économistes et de statisticiens couvre un nombre important de pays avancés, en développement et émergents, l’économie réelle, les marchés financiers et l’économie bancaire. Ce site, qui présente nos analyses, nos vidéos et nos podcasts, permet de partager le résultat de nos recherches avec tous ceux qui souhaitent mieux comprendre le contexte économique ou qui s’intéressent à des problématiques spécifiques. »

Consulter ses publications
Johanna MELKA

01 58 16 05 84
johanna.melka@bnpparibas.com


Expertise

Asie, Russie

Publications

Eco Flash
Fiches Risque Pays
Eco Perspectives
Eco Week
Eco Conjoncture
Flash Risque Pays
EcoTV Week
Eco Emerging
Graphiques de la semaine

Analyses

Un nouveau premier ministre vient d’être nommé, mais la situation politique reste instable. Pour autant, depuis plus de trois ans, l’économie malaise reste solide et résiste bien aux chocs. La croissance est robuste. Les finances publiques bien que toujours plus fragiles qu’à la veille de l’épidémie de COVID-19 se sont consolidées.

EcoTV Week
08/04/2022 • Par Johanna MELKA

L’environnement économique et financier international n’est pas favorable à l’économie indienne. L’Inde va subir deux chocs extérieurs : le durcissement monétaire américain et la forte hausse des prix des matières premières.