7 Jours d'économie
Semaine du 05 au 11 décembre 2018
Mardi 11
Etats-Unis : Vers un ralentissement en 2019
La croissance américaine devrait freiner en 2019 en raison de l’effacement du coup de pouce fiscal, de la croissance mondiale ralentie, de la hausse du dollar en 2018 et de celle des taux d’intérêt. Une croissance moins rapide donc, mais toujours au-dessus de la croissance potentielle, qui impliquera une politique monétaire prudente. On devrait voir deux hausses de taux au premier semestre 2019, puis une pause le temps d’observer la réaction de l’économie à ces resserrements. Cette situation devrait déboucher sur une désynchronisation monétaire car, au même moment, l’inflation de la zone euro remonterait suffisamment pour que la BCE augmente son taux de dépôt au deuxième semestre 2019. Cette désynchronisation renforcerait l’euro face au dollar. La principale source d’incertitude réside dans les conflits commerciaux qui opposent les Etats-Unis et l’Europe et, surtout,  les Etats-Unis et la Chine. Une incertitude persistante en la matière agirait comme un frein à la croissance.
11/12/2018
Israël : Politique monétaire et inflation
Le 26 novembre 2018, la Banque centrale d’Israël a augmenté son taux d’intérêt directeur de 0,15 pp à 0,25%. Cette décision est due à la hausse de l’inflation qui devrait atteindre plus de 1% en moyenne en 2019 en raison de l’orientation à la hausse des salaires et des dépenses publiques. La poursuite de la normalisation de la politique monétaire devrait rester graduelle afin de limiter l’appréciation du shekel.
11/12/2018
France : La faiblesse des taux d’intérêt est-elle durable ?
Les taux d’intérêt restent très bas en France, une situation qui devrait durer.
11/12/2018
Lundi 10
Vendredi 7
Mercredi 5
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 1959 articles et 543 vidéos