EcoWeek

Embellie conjoncturelle, mais chômage en hausse

Eco week 21-15 // 19 avril 2021  
economic-research.bnpparibas.com  
8
BAROMÈTRE  
ITALIE : EMBELLIE CONJONCTURELLE, MAIS CHÔMAGE EN HAUSSE  
La situation conjoncturelle en Italie est en nette amélioration. Cela se La situation sur le marché du travail doit néanmoins être scrutée de  
reflète sur notre baromètre où plusieurs indicateurs dépassent leur près. Malgré les aides gouvernementales massives, l’impact de la  
moyenne de long terme. C’est le cas, en particulier, des indicateurs crise sanitaire sur le chômage se fait ressentir. Le taux de chômage  
de l’activité industrielle. L’indice de confiance des directeurs d’achat s’établissait à 10,2% en février. Bien qu’en légère baisse par rapport  
(
PMI) pour ce secteur a atteint en mars son niveau le plus élevé à janvier, ce niveau est au-dessus de ce qui prévalait avant l’arrivée  
depuis 21 ans. La production industrielle – qui a marqué le pas cet de l’épidémie. Le taux d’emploi (56,5% en février) est à son plus bas  
hiver – devrait logiquement repartir à la hausse au printemps. La niveau depuis décembre 2015. Le PMI composite pour l’emploi pointe  
consommation des ménages a été plus fragile cet hiver, comme en cependant vers un rétablissement prochain des embauches.  
témoigne le repli des ventes de détail sur le graphique. Néanmoins, un  
Les pressions inflationnistes se sont accélérées au T1 2021 et une  
rebond de la consommation privée, tout du moins des biens durables,  
poursuite de cette tendance reste le scénario le plus probable à court  
s’observe en mars : les immatriculations de nouveaux véhicules ont  
terme. En glissement annuel, l’indice des prix à la consommation  
bondi le mois dernier, atteignant leur plus haut niveau depuis deux ans.  
(
IPC) était en hausse de 0,8% en mars. Une grande partie de cette  
Bien que la situation sur le front sanitaire reste incertaine, la baisse du augmentation s’explique par la remontée des prix dans les transports  
nombre de contaminations depuis le pic de la mi-mars (242 cas pour (en partie liée à la hausse récente des prix du pétrole) et, dans une  
1
00 000 habitants au 13 avril contre un pic à 392 au 22 mars) devrait moindre mesure, dans l’hôtellerie-restauration et les produits de santé.  
permettre à la reprise économique de se poursuivre. Par ailleurs, le  
gouvernement de coalition mené par Mario Draghi a validé le 15 avril  
dernier un nouveau soutien budgétaire à hauteur de EUR 40 mds. Il fait  
suite au paquet fiscal de EUR 32 mds annoncé le mois dernier.  
Guillaume Derrien  
ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES INDICATEURS  
Production industrielle  
Moyenne mobile sur 3 mois (actuel)  
2
.0  
-
-- Moyenne mobile sur 3 mois (il y a 4 mois)  
PMI emploi  
1.5  
Taux de chômage  
1
0
0
.0  
.5  
.0  
PMI nouvelles commandes  
à l’export  
IPCH  
-0.5  
-
-
-
-
1.0  
1.5  
2.0  
2.5  
PMI services  
-3.0  
Climat des affaires - construction  
PMI manufacturier  
Climat des affaires  
Exportations  
Confiance des ménages  
Ventes de détail  
SOURCES : THOMSON REUTERS, BNP PARIBAS  
Les indicateurs du radar sont transformés en « z-scores » (écarts par rapport à la valeur moyenne de long terme exprimée en écart-type). Ces z-scores ont une moyenne de zéro  
et leur valeur fluctue ici entre -3 et +2. Sur le radar, la zone en bleu indique les conditions économiques actuelles. Elle est comparée aux conditions 4 mois auparavant (pointillés)  
:
un élargissement de la zone bleue indique une amélioration de l’indicateur d’activité.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2782 articles et 741 vidéos