EcoWeek

Légère perte de vitesse

Eco week 21-11 // 22 March 2021  
economic-research.bnpparibas.com  
6
BAROMÈTRE  
CHINE : LÉGÈRE PERTE DE VITESSE  
D’après les derniers indicateurs d’activité, le redressement de l’écono- Les entreprises du secteur manufacturier semblent aussi rester  
mie chinoise est resté dynamique sur les deux premiers mois de 2021, prudentes. L’investissement dans les infrastructures a quant à lui  
avec toutefois une légère perte de vigueur de la demande interne.  
marqué le pas. Seul l’investissement dans le secteur immobilier est  
resté dynamique.  
Sur notre baromètre, un élargissement de la zone bleue par rapport  
à la zone en pointillés indique une amélioration de l’indicateur sur la Les exportations de marchandises ont bondi de +60% en glissement  
période allant de décembre 2020 à février 2021 par rapport aux trois annuel sur les deux premiers mois de 2021. Elles restent tirées par les  
mois précédents. Cependant, la lecture du baromètre est fortement ventes de biens technologiques et de matériels médicaux, mais aussi  
biaisée par d’importants effets de base entre janvier-février 2020 de biens de consommation courante ou de pièces automobiles. Cette  
(
lorsque l’activité a été stoppée par les mesures de confinement) bonne performance a continué de soutenir la production industrielle  
et janvier-février 2021. Les taux de croissance de la production et devrait encourager l’investissement manufacturier à court terme.  
industrielle, de l’investissement et des ventes au détail, calculés en  
Les autorités viennent de publier leurs principaux objectifs  
glissement annuel, sont de fait hors normes (33% à 35% sur les deux  
macroéconomiques pour 2021. Le taux de croissance du PIB devra  
premiers mois de 2021).  
être « supérieur à 6% », une cible peu contraignante puisque très en  
La baisse des indices PMI depuis trois mois est plus parlante. Les PMI dessous des prévisions, et l’inflation s’établir à 3%. L’objectif de déficit  
restent à des niveaux d’expansion de l’activité (le PMI manufacturier du gouvernement est fixé à 3,2% du PIB pour 2021, contre 3,6% en  
était à 50,9 en février et le PMI du secteur des services à 51,5 d’après 2020, annonçant un retrait modé des mesures de soutien budgétaire.  
Markit). Leur recul confirme néanmoins une perte de vigueur de En outre, le resserrement de la politique de crédit initié au cours des  
la demande interne. La consommation privée a été limitée par les derniers mois va se poursuivre. Les autorités visent une stabilisation du  
nouvelles restrictions de déplacement imposées en février. De plus, les ratio de dette interne sur PIB en 2021, après la forte hausse enregistrée  
ménages restent fragilisés par la détérioration de leurs revenus l’an en 2020 (la dette approche 285% du PIB).  
dernier et un marché du travail toujours dégradé.  
Christine Peltier  
ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES INDICATEURS  
Moyenne mobile sur 3 mois (actuel)  
-
-- Moyenne mobile sur 3 mois (il y a 4 mois)  
Production industrielle  
3
2
2
1
1
0
0
.0  
.5  
.0  
.5  
.0  
.5  
.0  
PMI services  
Ventes au détail  
-0.5  
-1.0  
-1.5  
PMI manufacturier  
-2.0  
Exportations  
Inflation IPC  
Importations  
Investissement  
SOURCES : NBS, BNP PARIBAS  
Les indicateurs du radar sont transformés en « z-scores » (écarts par rapport à la valeur moyenne de long terme exprimée en écart-type). Ces z-scores ont une moyenne de zéro  
et leur valeur fluctue ici entre -2 et +3. Sur le radar, la zone en bleu indique les conditions économiques actuelles. Elle est comparée aux conditions 4 mois auparavant (pointillés)  
:
un élargissement de la zone bleue indique une amélioration de l’indicateur d’activité.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2735 articles et 723 vidéos