EcoWeek

La reprise marque le pas

Eco week 20-38 // 16 octobre 2020  
economic-research.bnpparibas.com  
7
BAROMÈTRE  
ESPAGNE : LA REPRISE MARQUE LE PAS  
Les indicateurs économiques ont, de façon générale, marqué le pas en Le sous-indice pour l’emploi manufacturier a rebondi pour atteindre  
septembre. La tendance sur les trois derniers mois reste cependant à 50,1, soit le niveau le plus élevé depuis avril 2019. L’écart de reprise  
la hausse du fait du processus de rattrapage post confinement. Cela entre les services et l’industrie – visible sur l’évolution des PMI dans  
se traduit par une nette amélioration de notre baromètre. Selon les le baromètre – va probablement s’accentuer, les restrictions sanitaires  
données de l’Agence nationale pour l’emploi espagnole (SEPE), l’emploi touchant plus fortement le premier secteur.  
est remonté plus faiblement en septembre qu’en août (+109 271 contre  
Il est à noter que le FMI, dans ses dernières projections publiées le  
+
232 664). Le taux de chômage s’est établi à 16,2% en août. Sur le  
1
3 octobre, a maintenu sa prévision de baisse du PIB espagnol inchan-  
front de la consommation, les ventes de détail n’ont enregistré qu’une  
hausse timide en août (+0,3%), après une baisse de 0,2% en juillet.  
gée pour 2020 (-12,8%), tandis que la croissance pour 2021 a été revue  
à la hausse de 0,9 point à +7,2%.  
Les indicateurs avancés corroborent un ralentissement d’activité  
susceptible de durer au moins jusqu’à la fin de cette année, avec la  
mise en place, fin septembre, de restrictions sanitaires plus strictes.  
En effet, l’indicateur composite de confiance des directeurs d’achat  
Les pressions déflationnistes continuent de s’intensifier dans de  
nombreux secteurs, et notamment sur le marché immobilier. L’indice  
des prix TINSA a enregistré en septembre sa plus forte chute mensuelle  
depuis janvier 2013, et une baisse en glissement annuel de 2,2%.  
(
PMI) est passé de 48,4 en août à 44,3 en septembre. En cause, une  
nouvelle baisse de l’indice pour les services (-5,3 points à 42,4), tandis  
que l’indice pour le secteur manufacturier est repassé au-dessus de 50,  
seuil indiquant une expansion d’activité.  
Guillaume Derrien  
ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES INDICATEURS  
Moyenne mobile sur 3 mois (actuel)  
-
-- Moyenne mobile sur 3 mois (il y a 4 mois)  
Production industrielle  
1
.0  
PMI emploi  
Taux de chômage  
0
.0  
-
1.0  
PMI nouvelles commandes à  
l’export  
-2.0  
IPCH  
-
-
-
3.0  
4.0  
5.0  
Climat des affaires  
construction  
PMI services  
-6.0  
PMI manufacturier  
Climat des affaires  
Exportations  
Confiance des ménages  
Ventes de détail  
SOURCES : THOMSON REUTERS, BNP PARIBAS  
Les indicateurs du radar sont transformés en « z-scores » (écarts par rapport à la valeur moyenne de long terme exprimée en écart-type).  
Ces z-scores ont une moyenne de zéro et leur valeur fluctue ici entre -6 et +1. Sur le radar, la zone en bleu indique les conditions économiques  
actuelles. Elle est comparée aux conditions 4 mois auparavant (pointillés) : un élargissement de la zone bleue indique une amélioration de  
l’indicateur d’activité.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2538 articles et 654 vidéos