EcoWeek

Une lente amélioration

Eco week 21-14 // 12 avril 2021  
economic-research.bnpparibas.com  
9
BAROMÈTRE  
ESPAGNE : UNE LENTE AMÉLIORATION  
Le baromètre s’est amélioré en mars, principalement sur le front Néanmoins, le rebond d’activité devrait s’enclencher plus  
manufacturier où l’activité continue de nettement se renforcer. L’indice significativement à partir du printemps, et encore plus fortement  
de confiance des directeurs d’achat (PMI) pour le secteur a ainsi au second semestre 2021. Les nouvelles prévisions du FMI, publiées  
atteint son niveau le plus élevé depuis plus de 14 ans (56,9). L’activité cette semaine, tablent désormais sur un rebond du PIB réel de 6,4% en  
dans les services et la consommation des ménages sont, à l’inverse, 2021. Même si cela constitue une hausse par rapport aux prévisions  
restée très fragiles au T1, en raison des restrictions sanitaires et de la de janvier, c’est en deçà des anticipations d’octobre dernier qui étaient  
tempête hivernale Filomena de janvier. C’est visible notamment dans de +7,2%. Par ailleurs, la « légère » recrudescence des contaminations  
la tendance à trois mois des ventes de détail, qui s’est repliée en mars. de Covid-19 dans le pays depuis la mi-mars montre que les conditions  
sanitaires continueront de peser sur la reprise d’activité dans les  
prochaines semaines.  
Le redressement du marché du travail a également marqué le pas  
au premier trimestre. Après ajustement des variations saisonnières,  
le nombre de travailleurs affiliés à la sécurité sociale n’a augmenté La remontée de l’inflation (anticipée par les enquêtes d’opinion)  
que de 0,2% (+46 700) tandis que le chômage s’est accru de 1,0% se confirme, et ce n’est pas seulement dû aux effets de base liés au  
(
+37 000). Les écarts de récupération d’emplois entre secteurs restent premier confinement de 2020. L’indice des prix à la consommation  
par ailleurs très significatifs : alors que l’emploi dans l’industrie, et (IPC) a rebondi de 1 ,0% en mars en variation mensuelle et de 1,3% en  
la construction en particulier, a comblé une grande partie des pertes variation annuelle. D’après les indices PMI de mars, cette remontée a  
enregistrées au cours du premier confinement, le niveau dans les toutes les chances de se poursuivre au printemps.  
services reste fortement déprimé. À la fin du mois de mars, près de  
Guillaume Derrien  
7
43 000 travailleurs étaient encore couverts par le dispositif ERTE de  
chômage partiel.  
ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES INDICATEURS  
Production industrielle  
Moyenne mobile sur 3 mois (actuel)  
-- Moyenne mobile sur 3 mois (il y a 4 mois)  
1
0
0
.0  
.5  
.0  
-
PMI emploi  
Taux de chômage  
PMI nouvelles commandes à l’export  
IPCH  
-
-
-
0.5  
1.0  
1.5  
PMI services  
-2.0  
Climat des affaires - construction  
PMI manufacturier  
Climat des affaires  
SOURCES : THOMSON REUTERS, BNP PARIBAS  
Exportations  
Confiance des ménages  
Ventes de détail  
Les indicateurs du radar sont transformés en « z-scores » (écarts par rapport à la valeur moyenne de long terme exprimée en écart-type). Ces z-scores ont une moyenne de zéro  
et leur valeur fluctue ici entre -2 et +1. Sur le radar, la zone en bleu indique les conditions économiques actuelles. Elle est comparée aux conditions 4 mois auparavant (pointillés)  
:
un élargissement de la zone bleue indique une amélioration de l’indicateur d’activité.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2735 articles et 723 vidéos