EcoWeek

Le rebond de la croissance économique a atteint son pic

Eco week 21-16 // 26 avril 2021  
economic-research.bnpparibas.com  
6
BAROMÈTRE  
CHINE : LE REBOND DE LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE A ATTEINT SON PIC  
La croissance de l’économie a atteint 18,3% en glissement annuel au secteur des services sont remontés dès le mois de mars (l’indice Markit  
T1 2021, et 0,6% en glissement trimestriel corrigé des variations sai- est passé à 54,3 contre 51,5 en février). Concernant le secteur manu-  
sonnières (données du Bureau statistique chinois). Les derniers indica- facturier, le PMI de Markit a très légèrement fléchi encore en mars  
teurs d’activité, ainsi que la lecture de notre baromètre, sont fortement (à 50,6), alors que celui publ par le Bureau statistique chinois (dont le  
biaisés par de très importants effets de base entre les premiers mois périmètre est moins étendu) a rebondi.  
de 2020 (lorsque les mesures de confinement ont stoppé l’activité) et  
De fait, les indicateurs d’activité du mois de mars montrent que la  
les premiers mois de 2021. Les taux de croissance de la production  
croissance de la consommation privée et des services est repartie à la  
dans l’industrie et dans les services, de l’investissement et des ventes  
hausse. Les mesures de restrictions ont été levées et, surtout, le revenu  
au détail, calculés en glissement annuel, sont ainsi hors normes au  
disponible des ménages s’est fortement redressé au T1 2021. Ainsi, le  
T1 2021.  
rattrapage de la consommation privée et de l’activité dans les services,  
Une fois ces effets de base exclus, le redressement de l’activité apparaît dont le rebond après le choc de la Covid-19 a commencé beaucoup  
dynamique sur les premiers mois de l’année. Toutefois, le pic du rebond plus tardivement que celui de l’investissement et de la production  
de la croissance du PIB, qui a suivi le choc de la Covid-19, est passé. industrielle, devrait s’accélérer dans les prochains mois.  
Il a notamment été atteint dans le secteur industriel. En revanche,  
l’activité dans les services devrait encore se renforcer à court terme.  
restent bonnes à très court terme, ce qui devrait encourager l’inves-  
La performance des exportations demeure solide et les perspectives  
Les indices PMI ont légèrement reculé en janvier-février. La consom- tissement manufacturier. En revanche, les projets d’infrastructures pu-  
mation privée de biens et de services a perdu en vigueur, freinée par bliques ont commencé à ralentir avec le début de normalisation de la  
les nouvelles restrictions de déplacement, introduites en réponse à politique budgétaire. L’investissement immobilier, qui est resté dyna-  
la hausse des contaminations dans certaines régions autour de Pékin mique jusqu’en janvier-février, commence seulement à marquer le pas  
et au nord-est du pays. Les ménages sont également restés fragilisés sous l’effet du resserrement de la politique de crédit.  
par un marché du travail encore dégradé. Cependant, les indices PMI  
Christine Peltier  
restent clairement à des niveaux d’expansion de l’activité, et ceux du  
ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES INDICATEURS  
Production industrielle  
Moyenne mobile sur 3 mois (actuel)  
-- Moyenne mobile sur 3 mois (il y a 4 mois)  
3
2
1
0
.0  
.0  
.0  
.0  
-
PMI services  
Ventes au détail  
-
1.0  
2.0  
-
PMI manufacturier  
-3.0  
Exportations  
Inflation IPC  
Importations  
SOURCES : NBS, BNP PARIBAS  
Investissement  
Les indicateurs du radar sont transformés en « z-scores » (écarts par rapport à la valeur moyenne de long terme exprimée en écart-type). Ces z-scores ont une moyenne de zéro  
et leur valeur fluctue ici entre -3 et +3. Sur le radar, la zone en bleu indique les conditions économiques actuelles. Elle est comparée aux conditions 4 mois auparavant (pointillés) :  
un élargissement de la zone bleue indique une amélioration de l’indicateur d’activité.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2735 articles et 723 vidéos