EcoFlash

Allemagne : rapprochement entre l’Est et l’Ouest

ECO FLASH  
N°20-17  
2 octobre 2020  
ALLEMAGNE : RAPPROCHEMENT ENTRE L’EST ET L’OUEST  
Raymond Van Der Putten  
Trente ans après la réunification, les dispa-  
REVENU ANNUEL DISPONIBLE PAR HABITANT EN 2016  
rités de revenus persistent. Les nouveaux  
Länder connaissent toujours un déficit  
<
19 529 euros  
de productivité, celle-ci étant inférieure  
d’environ 20 % au reste du pays.  
entre 19 529 et 21 041 euros  
entre 21 041 et 22 245 euros  
entre 22 245 et 23 691 euros  
Les inégalités de revenus les plus marquées  
concernent le secteur manufacturier, les  
sièges des entreprises et les centres de  
recherche restant concentrés dans la partie  
ouest du pays.  
>
23 691 euros  
Attirés par des rémunérations plus élevées  
et un meilleur niveau de vie, de nombreux  
jeunes ont migré d’est en ouest. Entre 1991  
et 2016, les nouveaux Länder ont ainsi perdu  
environ un quart de leur population en âge  
de travailler.  
GRAPHIQUE 1  
SOURCE : DESTATIS  
©
DIESES ANGEBOT DER STATISTISCHEN ÄMTER DES BUNDES UND DER LÄNDER IST LIZENSIERT UNTER DER DATEN-  
LIZENZ DEUTSCHLAND - NAMENSNENNUNG - VERSION 2.0. DÜSSELDORF, 2017.  
©
EUROGEOGRAPHICS BZGL. DER VERWALTUNGSGRENZEN  
GEOBASIS-DE / BKG (2014) BZGL. AUTOBAHNEN, BAHNTRASSEN UND GELÄNDERELIEF  
©
L’Est et l’Ouest se sont rapprochés sur le  
plan démographique. Avec l’amélioration  
des perspectives de revenus à l’est du pays,  
le taux de migration nette avoisine zéro. De  
plus, comme dans l’Est, certaines régions  
de l’Ouest connaissent aussi, à présent, un  
vieillissement rapide de la population.  
Trente ans après la réunification  
La chute du mur de Berlin, le 9 novembre 1989, a marqué le début du processus de réunification  
de l’Allemagne. L’année suivante, la RDA (République démocratique d’Allemagne) votait sa propre  
dissolution et rejoignait officiellement la République fédérale le 3 octobre 1990. Berlin est alors  
devenue la capitale du pays réunifié et le nombre d’États (Länder) est passé de dix à seize. Le  
3
0e anniversaire de la réunification du pays est l’occasion d’analyser la convergence entre les  
1
nouveaux et les anciens Länder .  
Trente ans est une longue période. Cependant, en regardant les niveaux du revenu disponible, un  
rideau invisible semble encore séparer les parties occidentale et orientale du pays (Graphique 1).  
Au début des années 1990, les économistes se demandaient combien de temps prendrait la  
convergence entre l’Allemagne de l’Ouest et celle de l’Est. Dès 1991, dans une tribune du Wall  
1
Compte tenu de son statut spécial, nous n’avons pas inclus Berlin, la capitale fédérale, dans nos comparaisons  
La banque  
d’un monde  
qui change  
Eco Flash 20-17 // 2 octobre 2020  
economic-research.bnpparibas.com  
2
Street Journal, Robert J. Barro mettait en garde contre un excès d’opti-  
2
CONVERGENCE DES LÄNDER DE L’EST  
misme . La convergence, d’après lui, est un processus long : aux États-  
Unis, la réduction de l’écart entre États pauvres et riches s’est faite au  
1
00  
3
rythme d’environ 2 % par an . Autrement dit, il faudrait environ trente-  
Productivité  
Salaire par employé  
Règle de Barro  
cinq ans pour que le fossé initial se comble de moitié. Si l’on regarde  
les niveaux de productivité de la main-d’œuvre, l’estimation de Barro  
semble assez juste depuis 1995 (Graphique 2).  
90  
Revenu disponible  
8
0
Des niveaux de productivité plus faibles dans l’Est  
70  
La principale explication de ces disparités tient à des niveaux de  
salaires et de productivité dans l’ex-RDA qui restent bien inférieurs à  
ceux de l’ancienne Allemagne de l’Ouest. Entre 1991 et 1996, l’écart de  
productivité s’est rapidement réduit (Graphique 1). Cependant, après  
6
0
50  
40  
1
996, la progression de la convergence a considérablement ralenti, de  
sorte qu’en 2018 le taux de productivité à l’est représentait à peine  
30  
8
0% de celui à l’ouest. On observe une évolution similaire en termes  
1991 1994 1997 2000 2003 2006 2009 2012 2015 2018  
GRAPHIQUE 2  
SOURCES : DESTATIS, EUROSTAT, BNP PARIBAS  
de salaires.  
La comparaison au plan sectoriel permet des observations intéressantes  
(
Graphique 3). Dans tous les secteurs, le salaire horaire des Länder  
de l’Est converge peu à peu vers les niveaux de l’Ouest. Le secteur  
public y a, de toute évidence, largement contribué. Depuis 2014, l’écart  
est inférieur à 10 %. Les grilles salariales spéciales, en vigueur dans  
la partie orientale du pays, ont été abolies en 2019. Néanmoins, des  
écarts de revenus peuvent persister, car la composition des catégories  
et échelons varie d’une région à l’autre. C’est ainsi que les agents  
de la fonction publique de Berlin, la capitale fédérale, perçoivent le  
salaire moyen le plus élevé (en 2017, EUR 33, contre EUR 31 à l’ouest  
et EUR 29 à l’est).  
DIFFÉRENTIEL SALARIAL PAR SECTEUR (%)  
Tout secteurs  
Agriculture  
Manufacturier  
Construction  
Commerce  
2
017  
2000  
C’est dans l’industrie manufacturière que le différentiel des salaires  
est le plus élevé. Dans ce secteur, le niveau des salaires moyens  
dans les Länder de l’est est égal à 60 % environ de ceux de l’ouest  
et aucune convergence ou presque n’a été observée depuis 2000. Cet  
écart significatif trouve son origine dans le douloureux processus de  
restructuration industrielle qui a suivi la réunification. Les entreprises  
d’État de l’ex-RDA n’étaient pas en mesure de concurrencer les  
sociétés de la partie occidentale. Le gouvernement a alors chargé la  
Secteur public  
0
50  
100  
150  
GRAPHIQUE 3  
SOURCES : EUROSTAT, BNP PARIBAS  
TAUX DE CHÔMAGE (2018)  
«
Treuhand» de restructurer et privatiser le secteur. Les repreneurs  
étaient en général des entreprises ouest-allemandes, et les sociétés  
qui n’ont pas trouvé preneur ont dû être fermées. Au début des années  
1
990, la part du secteur manufacturier dans le PIB des nouveaux  
Länder s’est contractée, passant de près de 35 % à un peu plus de 10 %.  
<
2,9  
Les sièges et centres de recherche, employant un personnel hautement  
qualifié, sont restés à l’Ouest. Cela a eu l’effet d’un aimant sur la  
jeunesse de l’Est. De plus, les salaires relativement bas, pratiqués  
dans les nouveaux Länder, n’ont pas réussi à attirer de nouvelles  
entreprises. Les industriels à la recherche de sites de production bon  
marché ont préféré ouvrir des usines dans les économies en transition  
environnantes comme la République tchèque, la Hongrie, la Pologne et  
la Slovaquie, où les niveaux des salaires sont nettement plus faibles.  
entre 2,9 et 4  
entre 4 et 5,2  
entre 5,2 et 6,7  
> 6,7  
Ce n’est que dans le secteur très étroit de l’agriculture - moins de 1%  
du total des heures ouvrées en Allemagne - que les salaires versés  
dans l’Est sont légèrement supérieurs à ceux de l’Ouest depuis 2008.  
C’est aussi le secteur où le salaire horaire est le plus bas : EUR 17  
contre EUR 32 pour l’ensemble de l’économie.  
GRAP
SOURCE : DESTATIS  
©
DIESES ANGEBOT DER STATISTISCHEN ÄMTER DES BUNDES UND DER LÄNDER IST LIZENSIERT UNTER  
DER DATENLIZENZ DEUTSCHLAND - NAMENSNENNUNG - VERSION 2.0. DÜSSELDORF, 2017.  
© EUROGEOGRAPHICS BZGL. DER VERWALTUNGSGRENZEN  
2
Barro, Robert J. (1991, May 3rd), « Eastern Allemagne’s long haul », The Wall Street  
Journal.  
Ce ce que Larry Summers a appelé la «loi d’airain de la convergence».  
3
© GEOBASIS-DE / BKG (2014) BZGL. AUTOBAHNEN, BAHNTRASSEN UND GELÄNDERELIEF  
La banque  
d’un monde  
qui change  
Eco Flash 20-17 // 2 octobre 2020  
economic-research.bnpparibas.com  
3
Migrations internes : un important moteur de conver-  
gence, mais un coût social élevé  
Dans l’ex-RDA, le chômage était inexistant ou presque. Or, peu de temps  
après la réunification, avec la fermeture des usines, il est monté en  
flèche dans les nouveaux Länder, atteignant un pic de 27 % en 2004, soit  
environ 16 points de pourcentage de plus que dans la partie occidentale  
du pays. Ces dernières années, la situation s’est considérablement  
améliorée. Le chômage reste plus élevé dans l’Est que dans l’Ouest  
FLUX MIGRATOIRES INTÉRIEURS (MILLIERS DE PERSONNES)  
240  
d'est en ouest  
d'ouest en est  
migration nette vers l'ouest  
1
90  
40  
1
(
cf. graphique 4), mais l’écart s’est fortement réduit. En 2019, d’après  
9
0
0
la définition nationale, le taux de chômage dans la partie occidentale  
s’est élevé à 5,4% contre 6,2% dans la partie orientale. À l’est comme  
à l’ouest, environ un tiers des demandeurs d’emploi était au chômage  
depuis plus d’un an.  
4
Les flux migratoires d’est en ouest, induits par les inégalités de niveaux  
de vie et de rémunérations ont, dans une large mesure, contribué à  
cette convergence. Entre 1990 et 2016, les nouveaux Länder ont  
perdu 1,2 million d’habitants : 3,6 millions d’Allemands de l’ex-RDA  
sont partis à l’ouest et seulement 2,4 millions de personnes ont fait le  
chemin inverse (Graphique 5). La plupart de ceux qui ont migré étant  
en âge de travailler, la diminution de la tranche d’âge des 15-65 ans a  
été d’autant plus impressionnante. Entre 1992 et 2016, les nouveaux  
ainsi Länder ont perdu 2,2 millions de personnes dans ce groupe, soit  
environ un quart de la population en âge de travailler.  
-
10  
1991  
1995  
1999  
2003  
2007  
2011  
2015  
2019  
GRAPHIQUE 5  
SOURCE : DESTATIS, BNP PARIBAS  
POPULATION ENTRE 18 ET 24 ANS EN 2017 (% DU TOTAL)  
entre 3,7 et 6,9  
entre 6,9 et 7,5  
entre 7,5 et 7,9  
entre 7,9 et 8,3  
entre 8,3 et 13,8  
Cela n’a pas été sans conséquence. Avant la réunification, la population  
des Länder de l’Est était, en moyenne, bien plus jeune que dans ceux  
de l’Ouest, en raison des politiques natalistes du régime communiste  
qui encourageaient la procréation à un âge jeune. En revanche, en  
République fédérale, les mariages étaient plus tardifs et le taux de  
fécondité est même tombé en dessous du taux de remplacement. En  
1
991, l’âge médian dans les Länder de l’Est allait de 33,1 ans dans le  
Mecklembourg-Poméranie-Occidentale à 37,4 ans en Saxe ; dans les  
anciens Länder, il se situait entre 36,8 ans dans le Bade-Wurtemberg  
et 40,9 ans à Hambourg. Avec le départ des jeunes et l’augmentation  
consécutive de la part des personnes âgées, restées à l’est, on a assisté  
à un vieillissement démographique rapide dans les nouveaux Länder.  
Trois décennies plus tard, la population la plus âgée vit dans les Länder  
de l’Est (Graphique 6). Dans le Brandebourg et en Saxe-Anhalt, l’âge  
médian est même supérieur à 50 ans. En revanche, c’est dans les  
villes-États de Hambourg (41), Berlin (41,4) et Brême (43,9) ainsi que  
dans les Länder méridionaux du Bade-Wurtemberg (44,4) et de Bavière  
CHART 6  
SOURCE: DESTATIS  
©
DIESES ANGEBOT DER STATISTISCHEN ÄMTER DES BUNDES UND DER LÄNDER IST LIZENSIERT UNTER  
DER DATENLIZENZ DEUTSCHLAND - NAMENSNENNUNG - VERSION 2.0. DÜSSELDORF, 2017.  
©
EUROGEOGRAPHICS BZGL. DER VERWALTUNGSGRENZEN  
GEOBASIS-DE / BKG (2014) BZGL. AUTOBAHNEN, BAHNTRASSEN UND GELÄNDERELIEF  
©
(
44,9) que l’on trouve les populations les plus jeunes. Conséquence,  
les infrastructures sociales ont changé à l’est. Des écoles et des  
bibliothèques ont dû fermer leurs portes et les transports publics se  
sont raréfiés. Ces facteurs ont non seulement découragé les familles de  
s’installer à l’est du pays, mais ils ont aussi créé un ressentiment, qui  
Pour les autorités locales, les Rückwanderer et les compétences qu’ils  
ont acquises dans l’Ouest constituent un atout précieux pour leur  
région. La chambre de commerce du Land de Saxe a ainsi créé un  
4
s’est manifesté par la montée de l’extrémisme politique .  
Depuis 2014, les flux migratoires entre les deux régions, de l’ordre de site web (Sachse komm zurück) pour accompagner le retour de ces  
0000 personnes, sont quasiment équivalents, une situation liée, en migrants.  
9
partie, à l’amélioration des perspectives d’emploi dans les nouveaux  
Länder. Une grande partie des personnes qui migrent dans l’Est sont  
originaires de cette région. Ce sont des Rückwanderer, des migrants de  
L’Est et l’Ouest peuvent se rejoindre sur le plan  
démographique  
retour dans leur région d’origine. Parmi eux figurent nombre de retraités Trente ans après la réunification, les disparités entre les anciens et  
qui, après avoir passé leur vie active dans l’Ouest, se réinstallent dans les nouveaux Länder se sont considérablement réduites. Dans certains  
leur région d’origine, où le coût de la vie est moins élevé.  
secteurs, les écarts de revenus ont presque complètement disparu et  
4
Lors des élections européennes de 2019, l’AfD (extrême droite) et Die Linke (extrême gauche) ont obtenu, respectivement, 21,1 % et 13,4 % des voix dans les nouveaux Länder  
(
dont Berlin) contre 8,8 % et 3,8 % dans les anciens Länder.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
Eco Flash 20-17 // 2 octobre 2020  
economic-research.bnpparibas.com  
4
les taux de chômage se sont rapprochés des deux côtés de l’ancien  
rideau de fer. Le niveau de vie des régions les plus prospères dans l’Est  
est proche de celui des plus pauvres de l’Ouest.  
Depuis quelques années, les flux migratoires s’équilibrent entre l’Ouest  
et l’Est de l’Allemagne. Aujourd’hui, on dénombre davantage de mi-  
grants de Bavière en Saxe que dans le sens inverse. De plus, certaines  
villes est-allemandes sont très dynamiques. Leipzig, par exemple, est  
la ville qui connaît la plus forte croissance.  
Malgré quelques points positifs, certaines régions des nouveaux Länder  
continuent d’enregistrer un vieillissement démographique rapide  
avec le départ des jeunes, tandis que les aînés restent «au pays».  
Cependant, ce phénomène ne se limite plus aux Länder de l’Est. Dans  
l’Ouest aussi, le fossé se creuse entre les zones d’expansion urbaine  
et leurs périphéries, entre des régions prometteuses et d’autres qui  
sont en déclin. Pour citer Rudyard Kipling : «L’Orient est l’Orient, et  
l’Occident est l’Occident», mais les deux pourraient, cette fois, se  
rejoindre, au moins sur le plan démographique.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2538 articles et 654 vidéos