EcoTV Week

Inde : l'avantage démographique pourrait se transformer en risque social

01/06/2023

Selon l’Organisation des Nations Unies, la population indienne aurait dépassé celle de la Chine en avril. Cette forte croissance de la population est perçue comme un atout considérable pour l’économie. Cependant, le niveau très élevé du chômage des jeunes est une source d’inquiétude et certains redoutent que l’avantage démographique de l’Inde ne soit en réalité un risque social en devenir.

Transcription

Selon l’Organisation des Nations Unies, la population indienne aurait dépassé celle de la Chine en avril. En outre, elle devrait continuer à augmenter jusqu’à atteindre 1,7mrds en 2063.

Cette forte croissance de la population est perçue comme étant un atout considérable pour l’économie indienne ; mais encore faut-il que le pays parvienne à absorber ce supplément de main d’œuvre.

En avril, le marché du travail n’avait toujours pas renoué avec les niveaux d’avant la crise induite par l’épidémie de la COVID-19. Le taux de chômage restait élevé à 8,1% et on considère même qu’il pourrait être sous-évalué car une partie importante de la population n’est ni en recherche d’emploi, ni en formation. Le taux d’emploi reste particulièrement faible, en particulier chez les jeunes et les femmes. Par ailleurs, le marché du travail est très hétérogène. Le taux de chômage reste plus important dans les zones urbaines que dans les zones rurales. Enfin, il est particulièrement élevé et préoccupant chez les jeunes (45,8%). Il s’expliquerait notamment par des qualifications insuffisantes qui ne répondraient pas aux besoins des entreprises. En outre, la fermeture des établissements scolaires pendant l’épidémie de la COVID-19 a aggravé encore davantage ce phénomène.

Le niveau élevé du chômage des jeunes, en dépit de la forte croissance économique, commence à inquiéter et certains redoutent que l’avantage démographique de l’Inde ne soit en réalité un risque social en devenir.

Contrairement à la Chine, le secteur industriel en Inde n’est aujourd’hui pas suffisamment développé pour parvenir à intégrer cette population en forte croissance. L’emploi reste encore principalement concentré dans le secteur agricole, peu créateur de richesses et avec un faible niveau de productivité. Dans le secteur des services, le plus dynamique, l’emploi reste modeste.

Pour parvenir à tirer profit de son avantage démographique, l’Inde va devoir engager d’importantes réformes pour accroître le niveau de qualifications des jeunes et favoriser l’accès des femmes à l’éducation comme à l’emploi.

LES ÉCONOMISTES EXPERTS AYANT PARTICIPÉ À CET ARTICLE