Recherche par Pays

Informations économiques par zone géographique

Europe Hors UE
3  Articles pour Serbie
Serbie

La Serbie est une économie de marché mais le secteur public continue de jouer un rôle significatif dans certains domaines et des réformes institutionnelles s’imposent. L’économie dépend de l’industrie manufacturière et des exportations, en grande partie tirées par les investissements étrangers. La situation politique est stable et largement dominée par le parti progressiste serbe du président Vucic. La Serbie a accompli des progrès en vue de l’adhésion à l’UE, mais l’objectif du gouvernement visant à faire du pays un membre à part entière de l’Union en 2020 semble par trop optimiste pour le moment.

Les résultats économiques se sont améliorés depuis 2017, notamment grâce au redressement de la croissance de l’activité dans les pays de l’UE et à l’amélioration des ratios budgétaires sous le contrôle du FMI. La dette publique reste à un niveau assez élevé (53 % du PIB en 2019) et elle est en partie libellée en devises étrangères (pour 30 % en dollars des Etats-Unis). Sa dynamique est positive. Une grande partie de l’économie est « euroisée » (67 % de l’ensemble des prêts). Le dinar serbe (SRD) devrait rester globalement stable à court terme suite aux interventions de la banque centrale pour empêcher une dépréciation préjudiciable.

À moyen terme, les contraintes socio-politiques continueront à peser sur le rythme des réformes. Des tendances démographiques défavorables (comme dans les autres pays des Balkans) constituent un frein pour la croissance potentielle.

QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2766 articles et 733 vidéos