EcoWeek

Embellie conjoncturelle dans un contexte de résurgence épidémique

Eco week 21-13 // 2 avril 2021  
economic-research.bnpparibas.com  
6
BAROMÈTRE  
ZONE EURO : EMBELLIE CONJONCTURELLE DANS UN CONTEXTE DE RÉSURGENCE ÉPIDÉMIQUE  
Le rebond de l’épidémie en Europe conduit la plupart des États à mettre Les données dures commencent à confirmer ces performances. La  
en place de nouvelles mesures de restrictions sanitaires : extension production des industriels de la zone euro se redresse sensiblement  
des mesures à l’ensemble du territoire en France, renforcement des depuis un an, l’activité dans le secteur des services marchands  
contrôles aux frontières en Allemagne, prolongation des restrictions également. Néanmoins, ce dernier continue de faire face plus  
jusqu’à fin avril en Italie, etc. Dans ce contexte délicat, la conjoncture directement aux contraintes sanitaires. Le PMI dans les services a  
économique en zone euro s’est légèrement améliorée ces trois derniers progressé en mars (48,8 après 45,7 en février), après plusieurs mois de  
mois par rapport aux trois mois précédents. C’est ce que montre le stagnation, mais reste inférieur à 50, soit en territoire de contraction.  
graphique ci-dessous, la surface bleue dépassant la courbe pointillée Un rattrapage soutenu de l’activité dans les services dépendra des  
noire sur quasiment tous les indicateurs.  
dépenses de consommation des ménages, elles-mêmes tributaires de la  
confiance des consommateurs de la zone euro. Celle-ci s’améliore mais  
reste dégradée par rapport à son niveau d’avant-crise. Seule une pleine  
maîtrise de l’épidémie, et donc une accélération des campagnes de  
vaccination dans les États membres de la monnaie unique, permettrait  
un rattrapage économique rapide et pérenne. Les politiques publiques  
resteront accommodantes en attendant la normalisation des conditions  
économiques. La Banque centrale européenne, en particulier, veillera à  
préserver des conditions de financement favorables pour les agents  
économiques. La nette remontée actuelle de l’inflation en zone euro  
provient en grande partie de facteurs temporaires et n’est pas à même  
de modifier l’orientation de la politique monétaire  
Sans excès d’optimisme, les dernières données statistiques envoient  
des signaux favorables sur la reprise en zone euro, témoignant en partie  
de l’adaptation des populations aux mesures sanitaires en vigueur. Le  
secteur manufacturier tire tout particulièrement son épingle du jeu.  
L’indice des directeurs d’achats (Purchasing Managers Index, PMI) du  
secteur suit une tendance haussière depuis le printemps 2020 et s’est  
nettement amélioré ces derniers mois. Il a atteint en mars un plus  
haut niveau historique, à 62,5, porté en partie par la bonne dynamique  
des composantes « nouvelles commandes à l’export » (62,4 en mars)  
et « emploi » (54,7). Tous ces indicateurs dépassent leur moyenne de  
long terme.  
Louis Boisset  
ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES INDICATEURS  
Moyenne mobile sur 3 mois (actuel)  
Taux de change effectif  
.0  
1.5  
-
-- Moyenne mobile sur 3 mois (il y a 4 mois)  
2
IPCH  
PMI manufacturier  
1
0
0
.0  
.5  
.0  
Taux de chômage  
PMI services  
-
-
-
-
-
-
0.5  
1.0  
1.5  
2.0  
2.5  
3.0  
Masse monétaire  
réelle M1  
PMI manufacturier  
emploi  
PMI manufacturier  
nouvelles commandes à l’export  
Ventes de détail  
Production industrielle  
Confiance économique  
Climat des affaires  
SOURCES : THOMSON REUTERS, BNP PARIBAS  
Les indicateurs du radar sont transformés en « z-scores » (écarts par rapport à la valeur moyenne de long terme exprimée en écart-type). Ces z-scores ont une moyenne de zéro  
et leur valeur fluctue ici entre -3 et +2. Sur le radar, la zone en bleu indique les conditions économiques actuelles. Elle est comparée aux conditions 4 mois auparavant (pointillés)  
:
un élargissement de la zone bleue indique une amélioration de l’indicateur d’activité.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2682 articles et 705 vidéos