Eco Emerging

Optimisme prudent

10/10/2022
PDF

La reprise se poursuit en Thaïlande. Le rebond de la consommation privée et le retour progressif des touristes devraient aider, du moins à court terme, à compenser le ralentissement des exportations. Les risques qui pèsent sur la croissance restent toutefois orientés à la baisse du fait de l’accélération de l’inflation et du resserrement monétaire, de la faiblesse de la demande mondiale et de l’absence de touristes chinois. À l’approche des élections, prévues en mai 2023, les tensions politiques pourraient de nouveau augmenter. Les investissements stratégiques à moyen terme, compris notamment dans le programme Eastern Economic Corridor, ne devraient cependant pas être compromis.

Prévisions économiques de la Thaïlande

Les exportations ralentissent

Le rebond de l’activité économique se confirme en Thaïlande. Le PIB a respectivement progressé de 2,3% et 2,5% en g.a. au cours des deux premiers trimestres 2022. La dynamique devrait s’accélérer au deuxième semestre, soutenue par la vigueur de la consommation privée. Celle-ci est stimulée par le retrait de toutes les mesures de confinement et la récente augmentation du salaire minimum de 5%, en plus d’une politique budgétaire toujours accommodante. Le secteur agricole (qui représente encore 30% du total des emplois) devrait également profiter (en termes de volume et de parts de marché) des nouvelles restrictions à l’exportation de l’Inde (le gouvernement indien a interdit en septembre dernier les exportations de riz brisé et imposé un droit de douane de 20% sur les ventes des autres catégories de riz).