Eco Emerging

Incertitudes

10/10/2022
PDF

En 2020-2021, grâce à son économie diversifiée, le Kenya avait relativement mieux résisté au choc de la pandémie que les autres économies d’Afrique sub-saharienne. Mais, en 2022-2023, la reprise sera bridée par les effets indirects de la guerre en Ukraine et soumise à d’importants risques baissiers. Le pays fait face à une dégradation des termes de l’échange. L’accélération de l'inflation va peser sur la demande domestique avec le risque de nourrir l'instabilité sociale, ce qui pourrait compliquer les efforts entrepris de consolidation budgétaire. Or celle-ci est nécessaire pour préserver le soutien des créanciers multilatéraux, notamment celui du FMI. Le nouveau président exclut l’option d’une restructuration préventive de la dette. Mais la liquidité extérieure et la solvabilité de l’État restent fragiles.

Une reprise freinée par le choc de la guerre en Ukraine