Eco Emerging

Tensions persistantes sur la balance des paiements

10/10/2022
PDF

Les comptes extérieurs égyptiens sont sous pression depuis le début de l’année et les perspectives sont incertaines. Si le compte courant a bien résisté aux chocs externes grâce à la hausse des revenus gaziers, seul le soutien massif des pays du Golfe a permis de faire face aux sorties d’investissements de portefeuille et d’éviter une crise de change. La dynamique reste négative à court terme compte tenu de la baisse des actifs en devises du système bancaire et des pressions persistantes sur le change, malgré la dépréciation de plus de 20% depuis le début de l’année. À court terme, l’économie égyptienne pourra compter sur le soutien du FMI et des pays du Golfe, ainsi que sur des perspectives gazières favorables, mais à moyen terme les besoins de financement extérieurs sont élevés, et en hausse, et la dépendance aux flux de capitaux volatils demeure importante.

Malgré l’amélioration des comptes courants, l’économie égyptienne doit faire face à une dégradation accélérée de sa liquidité en devises en raison des faiblesses structurelles de sa balance des paiements et des chocs extérieurs. La liquidité en devises de l’ensemble du système bancaire se contracte depuis le début de l’année, et les pressions sur le taux de change sont significatives.

Réduction du déficit courant malgré les chocs externes