EcoTV Week

France : vers un déficit commercial de 100 Mds EUR en 2022 ?

11/02/2022

La France a enregistré un déficit commercial de 85 Mds EUR en 2021, le plus élevé de son histoire. La hausse du pétrole est responsable de la majeure partie de la détérioration par rapport à 2020, mais c’est le déficit sur les biens industriels qui s’est le plus dégradé structurellement, doublant en 10 ans pour atteindre 50 Mds EUR. En 2022, le déficit pourrait atteindre 100 Mds EUR : une ponction conséquente sur le pouvoir d’achat des français.

Transcription

La France vient de connaitre en 2021 le pire déficit commercial de son histoire, à 85 Mds EUR. Sa détérioration par rapport à 2020 est principalement le produit de la hausse du coût des hydrocarbures importés : en témoigne le creusement de la balance énergétique de près de 18 Mds EUR en 2021.

Si le déficit est à un niveau record, c’est également il est vrai la conséquence de la forte baisse de l’excédent commercial sur l’aéronautique depuis deux ans : le trou se chiffre à près de 15 Mds EUR. En 2021, les exportations dans le secteur n’ont été en moyenne que de 60% de leur moyenne d’avant Covid.

Toutefois, l’arbre ne saurait cacher la forêt. La France a connu en 10 ans une très nette détérioration de son déficit sur les biens industriels. Sur l’ensemble des biens industriels (aéronautique compris), le déficit a été de près de 50 Mds EUR en 2021, soit un doublement par rapport à 2011. La perte est de près de 20 Mds EUR si l’on exclue le manque à gagner sur l’aéronautique.

Aujourd’hui, lorsque la demande française augmente, elle se traduit par davantage d’importations que par le passé. C’est ainsi que, notamment en 2021, la demande des ménages pour l’électronique et l’électroménager a augmenté. En complément, l’industrie a dû accélérer sa production face à une demande forte et pour cela davantage importer ses consommations intermédiaires de l’étranger : notamment des plastiques ou des métaux.

Cette situation n’est pas aisément réversible, puisqu’elle résulte de choix de localisation de productions effectués pour plusieurs années. De plus, la balance énergétique devrait encore se creuser en 2022 avec un prix des hydrocarbures en moyenne plus élevé qu’en 2021. En conséquence, la France devrait connaitre un déficit commercial de 100 Mds EUR en 2022. Ce chiffre, largement expliqué par un effet prix, symbolise une ponction sur les français qui devrait contraindre leurs choix de dépenses et donc jouer négativement sur la croissance en 2022.

LES ÉCONOMISTES EXPERTS AYANT PARTICIPÉ À CET ARTICLE
Stéphane Colliac
Equipe : Economies OCDE