EcoWeek

Commerces et loisirs : l'effet des restrictions et du confinement sur la fréquentation

Eco week 20-43// 20 novembre 2020  
economic-research.bnpparibas.com  
7
BAROMÈTRE  
COMMERCES ET LOISIRS : L'EFFET DES RESTRICTIONS ET DU CONFINEMENT SUR LA FRÉQUENTATION  
Depuis mi-septembre, la reprise de la pandémie et les restrictions depuis le début du mois de juin, avec respectivement 15% et 10% en  
sanitaires mises en place dans plusieurs pays ont conduit à une moyenne (graphique 2).  
nouvelle baisse de la fréquentation des commerces et établissements  
Comme le montre le graphique 3, les enquêtes Markit auprès des  
de loisir. Les pays où la deuxième vague est la plus intense, et qui ont  
directeurs d'achat du secteur des services (PMI) sont fortement liées  
franchi le pas d’un reconfinement total, voient la plus forte contraction  
à la fréquentation des commerces et des établissements de loisir.  
selon le rapport sur la mobilité fourni par Google*.  
Logiquement, une baisse (ou une hausse) de la fréquentation se traduit  
La France, la Belgique et le Royaume-Uni, qui font face à une par une baisse (ou une hausse) de l’indice PMI. La chute de cet indice  
augmentation rapide du nombre de nouveaux cas, enregistrent une forte du secteur des services, enregistrée pendant le premier confinement, a  
baisse de la fréquentation, après l’annonce d’un nouveau confinement, été précédée d’une forte baisse de la fréquentation, ce qui suggère une  
avec respectivement une chute de 59%, 55% et 48% (graphiques 1 et 2). baisse moindre du PMI des services pour le mois de novembre.  
En Italie et en Allemagne, la fréquentation reste faible à environ 35% et  
Tarik Rharrab  
3
1% (graphique 1). L’Espagne, bien qu’ayant opté pour un confinement  
local, enregistre une baisse légèrement plus importante de près de  
0%. En outre, aux États-Unis et au Japon, la tendance reste stable  
4
FRÉQUENTATION DES COMMERCES ET ÉTABLISSEMENTS DE LOISIRS  
(Moyenne mobile sur 7 jours, %)  
1
0
UK  
US  
Japon  
1
0
(Moyenne mobile sur 7 jours, %)  
France  
Allemagne  
Italie  
Espagne  
Belgique  
0
0
-
-
-
-
-
-
-
10  
20  
30  
40  
50  
60  
70  
-
10  
20  
30  
40  
50  
60  
70  
80  
90  
-
-
-
-
-
-
-
-
-80  
-90  
-
100  
-100  
15/02/2020  
1
5/02/2020  
15/03/2020  
15/04/2020  
15/05/2020  
15/06/2020  
15/07/2020  
15/08/2020  
15/09/2020  
15/10/2020  
15/03/2020  
15/04/2020  
15/05/2020  
15/06/2020  
15/07/2020  
15/08/2020  
15/09/2020  
15/10/2020  
GRAPHIQUE 1  
GRAPHIQUE 2  
SOURCES : GOOGLE (MISE À JOUR LE 10/11/2020), BNP PARIBAS  
*
Les rapports sur la mobilité de Google indiquent dans quelle mesure la fréquentation des différents lieux et sa durée varient par rapport à une référence. La  
fréquentation quotidienne est exprimée par rapport à une valeur de référence propre au jour de la semaine. Cette référence est la valeur de la médiane, pour  
un jour donné, calculée sur la période de cinq semaines, comprise entre le 3 janvier et le 6 février 2020. Un chiffre de -30% montre donc une fréquentation  
qui est 30% en-dessous de la valeur de référence. Ces rapports montrent des tendances sur plusieurs semaines et leurs données les plus récentes datent de  
2
ou 3 jours environ, ce qui correspond au temps nécessaire pour produire les rapports.Source : Google.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
Eco week 20-43// 20 novembre 2020  
economic-research.bnpparibas.com  
8
BAROMÈTRE  
ENQUÊTES MARKIT AUPRÈS DES DIRECTEURS D'ACHAT DU SECTEUR DES SERVICES (PMI)  
PMI Services (éch. droite) ─── Fréquentation des commerces et établissements de loisirs (%, moyenne mobile sur 7 jours)  
1
0
0
France  
10  
0
Allemagne  
6
5
4
0
0
0
60  
50  
40  
-
-
-
-
-
-
-
-
-
10  
20  
30  
40  
50  
60  
70  
80  
90  
-10  
-20  
-
-
30  
40  
30  
3
0
2
1
0
0
0
20  
10  
0
-50  
60  
-
-
100  
5/02/2020  
-70  
15/02/2020  
1
15/04/2020  
15/06/2020  
Espagne  
15/08/2020  
15/10/2020  
15/04/2020  
15/04/2020  
15/04/2020  
15/06/2020  
15/08/2020  
15/10/2020  
15/10/2020  
15/10/2020  
2
0
0
70  
10  
0
Royaume-Uni  
70  
60  
50  
40  
30  
20  
10  
0
6
5
4
3
2
1
0
0
0
0
0
0
0
-
10  
-20  
30  
-40  
-20  
-40  
-60  
-80  
-
-
-
-
-
50  
60  
70  
80  
-
100  
-90  
15/02/2020  
1
5/02/2020  
15/04/2020  
15/04/2020  
15/04/2020  
15/06/2020  
Etats-Unis  
15/08/2020  
15/10/2020  
15/06/2020  
15/08/2020  
2
0
0
0
70  
60  
50  
40  
30  
20  
10  
0
10  
0
Italie  
6
5
4
0
0
0
1
-10  
-20  
-30  
-40  
-50  
-60  
-
-
-
-
-
10  
20  
30  
40  
50  
30  
2
1
0
0
0
-70  
-
80  
90  
-
-100  
15/02/2020  
1
5/02/2020  
15/06/2020  
Japon  
15/08/2020  
15/10/2020  
15/06/2020  
Zone euro  
15/08/2020  
5
0
5
70  
10  
0
70  
60  
50  
40  
30  
20  
10  
0
6
5
4
3
2
1
0
0
0
0
0
0
0
-
-
-
-
-
-
-
10  
20  
30  
40  
50  
60  
70  
-
-
-
-
-
-
-
-
10  
15  
20  
25  
30  
35  
40  
-80  
*
Moyenne France, Allemagne, Espagne et Italie  
15/04/2020 15/06/2020  
-90  
15/02/2020  
1
5/02/2020  
15/06/2020  
15/08/2020  
15/10/2020  
15/08/2020  
15/10/2020  
SOURCES : GOOGLE (MISE À JOUR AU 10/11/2020), MARKIT, BNP PARIBAS  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2569 articles et 664 vidéos