Recherche par Pays

Informations économiques par zone géographique

Union Européenne
344  Articles pour France
France

 

La France est une économie moyenne de premier plan au niveau international. En 2015, c’était la sixième économie mondiale en termes de PIB (exprimé en dollars courants US), la 10e en termes de parité de pouvoir d’achat et la 27e en termes de PIB par habitant. Mais sa part dans le PIB mondial est passée de 4,4% en 1980 à 2,3% en 2015. La France fait partie du noyau dur de la zone euro et son PIB compte pour 20% du PIB de l’UEM, ce qui en fait la deuxième économie de la zone. L’économie française est centrée sur le secteur tertiaire, les services représentant 79% de la valeur ajoutée brute totale, tandis que l’industrie en représente 14%, l’agriculture seulement 2% et la construction 5%. A titre de comparaison, pour l’Union européenne dans son ensemble, la répartition est de respectivement 74%, 19%, 1,5% et 5%.

 

De par sa structure économique et l’importance de l’Etat providence, la France est une économie peu cyclique, les récessions comme les reprises y sont moins fortes qu’ailleurs. Mais la croissance tendancielle française ne cesse de ralentir au fil du temps : la croissance annuelle moyenne est ainsi passée de 5% dans les années 50-60 à 4% dans les années 70 et à 2% dans les années 80 et 90, avant de tomber à 1,3% au début des années 2000 et de stagner entre 2011 et mi-2014. On constate une timide reprise depuis avec un taux de croissance toujours en dessous de 1,5% en glissement annuel au deuxième trimestre 2016. La timidité de la croissance est une faiblesse majeure de l’économie française. Elle s’ajoute à d’autres points faibles structurels tels que le déficit de compétitivité (la perte significative de parts de marché le montre), un chômage de masse et des déséquilibres budgétaires importants auxquels les gouvernements successifs sont confrontés.

 

Son modèle économique basé sur la consommation des ménages, bien que résilient, perd de sa vigueur. Plusieurs réformes ont été mises en place depuis 2007 par le gouvernement afin de favoriser l’offre et de relancer l’économie, sa croissance et l’emploi. Cette stratégie s’est poursuivie, depuis 2012, avec, sur le plan fiscal, d’importantes baisses de cotisations et d’impôts en faveur des entreprises, ainsi que des mesures pour améliorer la concurrence sur le marché des biens et services et la flexibilité du marché du travail, ou encore pour soutenir l’innovation et faciliter le financement des PME et développer un environnement plus favorable aux affaires et aux investissements. Ces réformes porteront leurs fruits sur le long terme mais l’impact immédiat devrait être limité. La France doit également mieux tirer parti de ses nombreuses ressources (position géographique, démographie, stabilité politique, infrastructures, économie diversifiée, solidité de ses banques, marché de capitaux liquide, marché du crédit, épargne privée abondante, énergie, culture, créativité, attractivité, compétences, outils de production, savoir-faire, et leaders mondiaux).

 

Mise à jour : Octobre2016

QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2454 articles et 632 vidéos