Baromètre

La nouvelle coalition sera rapidement mise à l’épreuve

25/09/2022

Les résultats des élections législatives conduiront à une coalition de droite, menée par Giorgia Meloni, au pouvoir. La nouvelle administration devrait être rapidement mise à l’épreuve puisqu’elle prendra les rênes d’une économie en proie à des difficultés croissantes, avec un risque de récession élevé cet hiver. Nos prévisions actuelles tablent sur un repli du PIB réel de 0,4% t/t au quatrième trimestre, suivi d’une baisse de 0,2% t/t le trimestre suivant. Le secteur industriel, premier pan de l’économie affecté par les perturbations liées à la guerre en Ukraine et la hausse des coûts de production, subit un coup d’arrêt important. L’indice PMI manufacturier a chuté de 0,5 point à 48 en août, son pire niveau depuis juin 2020, période où l’activité était fortement restreinte par les mesures sanitaires. Si l’indice PMI pour les nouvelles commandes manufacturières a légèrement augmenté (+0,1 point à 42,6), celui lié l’emploi a fléchi à nouveau sensiblement (-1,5 point à 50,5). La production industrielle est restée stable jusqu’en juillet mais elle devrait céder du terrain cet automne au vu de la dégradation des enquêtes d’opinion.

L’activité des services ne devrait pas être épargnée, la consommation privée ayant toutes les chances, face à la baisse du pouvoir d’achat, de se reporter vers les biens « essentiels ». La confiance des ménages était en juillet au plus bas depuis mars 2013, avant de remonter très légèrement en août. Cela dit, on note une très nette baisse des anticipations d’inflation émanant des enquêtes auprès des ménages (Commission européenne) et des entreprises (Commission européenne et PMI). Elle demandera à se confirmer dans les prochains chiffres de l’inflation.

Le marché du travail présente, pour sa part, des dynamiques contrastées. Le taux de chômage est redescendu à 7,9% en juillet, un niveau près de 2 points inférieur à ce qui prévalait avant la pandémie mondiale de Covid-19. Cela équivaut à 482 000 demandeurs d’emploi en moins qu’au dernier trimestre 2019. Néanmoins, la population active est encore loin d’être revenue à son niveau d’il y a trois ans (25 182 000 contre un pic de 25 774 000 en avril 2019), ce qui comprime mécaniquement le taux de chômage.

ITALIE : ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES INDICATEURS

Les indicateurs du radar sont transformés en « z-scores » (écarts par rapport à la valeur moyenne de long terme exprimée en écart-type). Ces z-scores ont une moyenne de zéro et leur valeur fluctue ici entre -3 et +5. Sur le radar, la zone en bleu indique les conditions économiques actuelles. Elle est comparée aux conditions 4 mois auparavant (pointillés). Un élargissement de la zone bleue indique une amélioration de l’indicateur d’activité.

Découvrir les autres articles de la publication

Edito
Emplois vacants, taux de rotation et désinflation

Emplois vacants, taux de rotation et désinflation

Aux États-Unis, le marché du travail extrêmement tendu joue un rôle central dans les efforts mis en œuvre par la banque centrale pour ramener l’inflation vers son objectif [...]

LIRE L'ARTICLE
Baromètre
La normalisation des échanges commerciaux se fait attendre

La normalisation des échanges commerciaux se fait attendre

Les tensions sur le commerce mondial continuent, globalement, de se résorber, mais de nouvelles frictions émergent en raison de la guerre en Ukraine [...]

LIRE L'ARTICLE
Baromètre
Un marché du travail plus tendu mais moins performant qu’avant-Covid

Un marché du travail plus tendu mais moins performant qu’avant-Covid

Malgré un marché du travail tendu, l’économie britannique montre des signes évidents de ralentissement de la croissance alors que l’inflation atteint un plus haut depuis 40 ans [...]

LIRE L'ARTICLE
Baromètre
Covid-19 : le nombre de nouveaux cas de Covid-19 repart à la hausse en Europe

Covid-19 : le nombre de nouveaux cas de Covid-19 repart à la hausse en Europe

3,4 millions de nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés dans le monde entre le 14 et le 21 septembre, soit une baisse de 4% par rapport à la semaine précédente. Il s’agit de la plus faible diminution depuis le mois d’août dernier [...]

LIRE L'ARTICLE
LES ÉCONOMISTES EXPERTS AYANT PARTICIPÉ À CET ARTICLE
William DE VIJLDER
Equipe : Etudes économiques
Guillaume DERRIEN
Equipe : Economies OCDE
Félix  BERTE
Equipe : Economies OCDE
Tarik Rharrab
Equipe : Statistiques