EcoWeek

Télétravail et innovation : la sérendipité est-elle menacée ?

Eco week 21-19 // 17 mai 2021  
economic-research.bnpparibas.com  
2
ÉDITORIAL  
TÉLÉTRAVAIL ET INNOVATION: LA SÉRENDIPITÉ EST-ELLE MENACÉE?  
Le télétravail devrait avoir un effet positif sur le niveau de productivité mais permettra-t-il d’en augmenter  
la croissance ? La réponse réside en grande partie dans l’innovation. Les interactions jouent un rôle-clé dans  
l’émergence d’idées nouvelles et le partage d’informations. Si les interactions formelles reposent sur un éventail  
d’outils informatiques, l’organisation des interactions informelles constitue un défi. Pour maintenir la sérendipité,  
essentielle à la culture de l’innovation, entre équipes et au sein de celles-ci, il faudra combiner télétravail et travail  
sur site.  
D’après des enquêtes récentes, les entreprises s’attendent à un impact progression de la productivité à long terme et sur la compétitivité des  
1
positif du télétravail sur la productivité de leurs salariés. Si ces entreprises individuelles, mais aussi au niveau macroéconomique, par  
anticipations se confirmaient, la question qui se poserait serait de savoir le biais de l’activité économique et de la croissance.  
si cela entraînerait une augmentation du niveau de productivité ou de  
L’innovation au sein des entreprises dépend de nombreux facteurs. Une  
son taux de croissance. La première possibilité semble la plus probable  
car il est difficile d’imaginer pourquoi le télétravail entraînerait un  
accroissement de la productivité année après année.  
4
étude approfondie de la littérature a permis d’en identifier vingt, dont  
trois sont le plus fréquemment cités. Premièrement, la collaboration,  
qui désigne la communication ouverte et la libre circulation de  
S’agissant du taux de croissance de la productivité, l’innovation joue un l’information. Deuxièmement, le management de l’innovation reposant  
rôle important. Une innovation désigne « un produit ou un processus sur un bon équilibre entre la formalisation et l’approche informelle,  
(
ou une combinaison des deux), nouveau ou amélioré, qui diffère le travail en groupes transversaux et en individuel. Troisièmement, la  
sensiblement des produits ou processus précédents d’une unité, et mis gestion des connaissances grâce à l’utilisation optimisée du « capital  
à la disposition d’utilisateurs potentiels (produit) ou mis en œuvre par de connaissances » de l’entreprise pour encourager l’innovation.  
2
l’unité (processus) » . Les récentes innovations ont permis de faciliter  
le travail depuis le domicile en rendant disponibles les technologies  
nécessaires. Il existe également de bonnes raisons de penser « que  
la Covid-19 entraîne une réorientation des évolutions techniques de  
manière à améliorer l’interactivité à distance » tandis que d’autres  
4
Innovation Enablers for Innovation Teams – A Review, Mikael Johnsson, Journal of  
Innovation Management, vol. 5, nr 3, 2017, pp. 75-121. L’auteur a analysé 211 articles  
universitaires. Les vingt facteurs sont les suivants : le climat, la culture, l’économie, le  
management, la stratégie, le timing, la collaboration, l’éducation, les ressources humaines,  
le besoin, les processus, la prise de conscience, les capacités, l’implication, l’autonomisation,  
études montrent que « l’étendue du télétravail s’ajuste aux innovations l’entrepreneuriat / intrapreneuriat, les incitations, les connaissances, la gestion des  
connaissances, l’état d’esprit.  
favorisant ce mode de fonctionnement ». En d’autres termes, il existe  
une étonnante influence réciproque entre les deux, l’innovation  
technologique jouant un rôle de facilitateur et le télétravail agissant  
TÉLÉTRAVAIL, PRODUCTIVITÉ ET INNOVATION  
comme un facteur d’incitation. L’innovation a aussi changé la manière  
de travailler de nombreuses professions. Ainsi, dans certains pays, les  
changements réglementaires ont permis aux professionnels de santé  
?
3
Télétravail  
Travail sur site  
d’effectuer des consultations virtuelles .  
Certes, l’innovation a facilité le télétravail, mais toute la question est  
de savoir si ce dernier aura une influence positive ou négative sur la  
capacité d’innovation. La réponse à cette question revêt une grande  
importance au niveau microéconomique, en raison de son impact sur la  
Interaction Interaction  
Autres  
facteurs  
formelle  
informelle  
Technologies  
1
2
Télétravail et productivité, Ecoweek, BNP Paribas, 3 mai 2021.  
OCDE/Eurostat (2018), Manuel d’Oslo 2018 : Lignes directrices pour le recueil, la com-  
e
Niveau de  
productivité  
Taux de croissance  
de la productivité  
munication et l’utilisation des données sur l’innovation, 4 édition - Mesurer les activités  
scientifiques , technologiques et d’innovation, Editions OCDE, Paris/Eurostat, Luxembourg.  
Innovation  
3
Source (y compris des citations) : Why Working From Home Will Stick, Jose Maria Barrero,  
Nicholas Bloom and Steven J. Davis, document NBER n° 28731, avril 2021. Les auteurs citent  
une étude montrant que les nouvelles demandes de brevets qui font évoluer les technologies  
liées au télétravail ont plus que doublé entre janvier et septembre 2020  
SOURCE : BNP PARIBAS  
Un modèle hybride conjuguant le travail à distance et le travail  
sur site semble être le plus indiqué pour éviter une perte de  
sérendipité entre les équipes et au sein de ces dernières, et  
favoriser ainsi une culture de l’innovation.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
Eco week 21-19 // 17 mai 2021  
economic-research.bnpparibas.com  
3
Dans ce contexte, le télétravail présente des défis mais aussi des  
opportunités. S’agissant de ces dernières, l’utilisation extensive  
de la visioconférence facilite l’accès à une information spécialisée.  
Un ensemble d’outils informatiques permet, en outre, d’organiser  
facilement l’interaction formelle entre les personnes – une condition  
essentielle à la production d’idées et à l’échange d’informations –  
même si l’efficacité du processus dépend de l’outil utilisé. La recherche  
révèle que la communication via le chat réduit la créativité des équipes  
alors qu’il n’existe « aucune différence significative en termes de  
performance de groupe entre la communication en visioconférence et  
5
en face à face » .  
Les interactions en ligne engendrent également une « perte  
d’efficacité, les salariés partageant des ‘connaissances secondaires’ –  
entendre des connaissances cruciales pour un public restreint mais  
6
vraisemblablement de second ordre pour d’autres destinataires » .  
Plus important encore, le télétravail complique les contacts et les  
entretiens informels ou non planifiés, qui sont essentiels pour générer  
des idées et stimuler la réflexion. Pour s’assurer du maintien de la  
sérendipité entre les équipes et au sein de ces dernières – et encourager  
ainsi une culture de l’innovation - il semble que le plus indiqué soit un  
modèle hybride : des collaborateurs partiellement en télétravail – en  
raison du gain d’efficacité et de productivité que permet ce mode de  
fonctionnement – et sur site le reste du temps. La présence sur site  
devrait être organisée pour réunir les mêmes jours les personnes ayant  
.
7
besoin de se rencontrer et de discuter pour partager des idées  
William De Vijlder  
5
Innovation and Communication Media in Virtual Teams – An Experimental Study, Nicola  
Grözinger, Bernd Irlenbusch, Katharina Laske, Marina Schröder, IZA Institute of Labour Eco-  
nomics, DP No. 13218, mai 2020.  
6
Safeguarding Serendipitous Creativity During the COVID-19 Pandemic, Shiko Ben-Mena-  
hem and Zeynep Erden, California Management Review, Volume 63, numéro 2, hiver 2021.  
7
C’est également la conclusion d’une enquête auprès de chefs d’entreprises, mentionnée  
dans Why Working From Home Will Stick, Jose Maria Barrero, Nicholas Bloom and Steven J.  
Davis, document NBER n° 28731, avril 2021.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2732 articles et 723 vidéos