Perspectives

La Banque du Japon dans une position inconfortable

e
Eco Perspectives // 2 trimestre 2022  
economic-research.bnpparibas.com  
6
JAPON  
LA BANQUE DU JAPON DANS UNE POSITION INCONFORTABLE  
Tandis que la Réserve Fédérale américaine a entamé le relèvement de son taux directeur, la Banque du Japon poursuit  
sa politique très accommodante. Ses marges de manœuvre se resserrent néanmoins en raison de la dépréciation  
significative du yen qui complique sa politique de contrôle de la courbe des taux. Des ajustements sur ce mécanisme  
sont anticipés. Le soutien à l’économie devrait persister en 2022 tant sur le plan monétaire que budgétaire, dans un  
environnement particulièrement difficile pour les industriels japonais, durement affectés par les perturbations sur  
les chaînes de production mondiales et le ralentissement de l’économie chinoise.  
La dernière enquête Tankan reflète les inquiétudes des entreprises :  
si l’indice de diffusion global a enregistré une légère baisse (de 2 à 0,  
CROISSANCE ET INFLATION  
soit un niveau d’équilibre entre le nombre d’entreprises indiquant une  
détérioration de leur situation et celles indiquant une amélioration),  
Croissance du PIB  
Inflation  
Prévisions  
les anticipations pour le prochain trimestre se sont dégradées  
significativement dans les secteurs particulièrement affectés par la  
hausse du cours des matières premières ou par leur pénurie. C’est  
le cas des grandes entreprises de la sidérurgie, de l’industrie du bois  
ou des fabricants des machines industrielles. La confiance est en  
recul également dans l’industrie papetière et celle de la céramique.  
En raison du poids important de l’industrie dans son économie  
Prévisions  
3
2
2
.0  
1
.6  
1.6  
1.5  
1
.1  
1
0
.0  
0
-1  
-0.2  
-
-
-
-
-
2
3
4
5
6
(
21% du PIB en 2019) et de sa forte imbrication dans les chaînes de  
production mondiales, le Japon est très affecté par les perturbations  
de ces dernières, en Chine notamment, pays qui constitue le premier  
débouché à ses exportations.  
-
4.7  
Par ailleurs, l’économie japonaise n’était pas totalement sortie de  
la crise sanitaire cet hiver, le pays ayant subi une nouvelle vague de  
contaminations liée au variant Omicron. Après un début très poussif, la  
campagne vaccinale s’est accélérée. Le taux de vaccination désormais  
élevé (80%) devrait permettre à l’activité économique de subir moins  
d’à-coups. Néanmoins, elle aura été freinée au T1 par la pandémie et  
les premières répercussions économiques de la guerre en Ukraine. Le  
rebond d’activité avait été déjà peu marqué en 2021, à 1,7%, après une  
contraction de 4,5% en 2020.  
2020  
2021  
2022  
2023  
2020  
2021  
2022  
2023  
GRAPHIQUE 1  
SOURCE : BNP PARIBAS GLOBAL MARKETS  
TAUX DE CHANGE USD/JPY  
140  
1
30  
20  
1
CHUTE DU YEN : UN DILEMME POUR LA BOJ ?  
La devise japonaise s’est affaiblie fin mars. sous les 120 JPY/USD.  
pour la première fois en sept ans (graphique 2). Le soutien à l’activité  
par un affaiblissement de la devise a joué un rôle important dans le  
programme Abenomics de reflation entamé en 2012. Le yen a déjà  
connu une baisse importante, entre septembre 2012 et mai 2015.  
Si cela semble avoir soutenu la croissance économique (l’écart de  
production par rapport à son niveau potentiel s’est réduit au cours  
de ces années), cette stratégie trouve ses limites dans le contexte  
actuel. La divergence importante de politique monétaire entre les  
États-Unis et le Japon entraine aujourd’hui une baisse des achats de  
la devise japonaise. Or, un yen plus faible amplifie la hausse du prix  
110  
1
00  
90  
8
0
0
7
2002 2004 2006 2008 2010 2012 2014 2016 2018 2020 2022  
GRAPHIQUE 2  
SOURCE : REFINITIV  
des importations, déjà très importante, ce qui contribue à davantage des coûts de l’énergie qui aura un effet plus pérenne sur l’inflation tout  
d’inflation et d’érosion du pouvoir d’achat des ménages. La Banque au long de 2022, (iii) les pressions sur d’autres postes de dépenses  
du Japon est donc confrontée à un dilemme : maintenir le statu quo (notamment les produits alimentaires) s’accentuent progressivement.  
de sa politique de contrôle des taux (très accommodante mais qui La question est désormais de savoir jusqu’où les entreprises japonaises  
pourrait prolonger la chute du yen) ou procéder à un réajustement seront capables d’absorber cette hausse des coûts de production et  
(
ce qui permettrait d’enrayer la dépréciation de la devise, au prix de d’en limiter la répercussion sur leurs prix de ventes. Les entreprises  
1
conditions de crédit moins avantageuses). Une hausse du plafond du japonaises bénéficiaient encore de marges importantes en 2021 , mais  
corridor (actuellement à 0,25% sur les taux obligataires à 10 ans) est elles vont devoir les réduire cette année bien plus drastiquement.  
assez largement envisagée.  
L’inflation devrait accélérer sensiblement en avril pour se rapprocher  
Achevé de rédiger le 4 avril 2022  
de sa cible de 2%, elle pourrait même la dépasser. Les raisons sont  
triples : (i) un effet de base important s’exercera sur les prix de la  
téléphonie (qui ont chuté de près de 40% en avril 2021), (ii) la hausse  
Guillaume Derrien  
guillaume.a.derrien@bnpparibas.com  
1
Ce que révèlent à la fois l’enquête trimestrielle du ministère des finances (r3.10-12e.pdf (mof.go.jp)) et le Tankan (boj.or.jp)).  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 1785 articles et 354 vidéos