EcoWeek

Mobilité : Un début d’année sous pression

Eco week 21-01 // 11 janvier 2020  
economic-research.bnpparibas.com  
7
BAROMÈTRE  
MOBILITÉ : UN DÉBUT D’ANNÉE SOUS PRESSION  
2
021 débute sous pression avec la hausse des cas de contamination étendu par un couvre-feu de 18 heures à 6 heures sur 15 départements  
au coronavirus dans plusieurs pays, et notamment les pays européens depuis le 2 janvier. Selon le Premier ministre Jean Castex, le couvre-feu  
qui ont durci les restrictions sanitaires pour contenir le niveau de de 18 heures pourrait s’étendre à 10 départements supplémentaires  
contamination. On peut s'attendre à ce que dans les semaines à venir, (dès le 8 janvier). En Belgique, le couvre-feu de 22 heures à 6 heures  
ces nouvelles restrictions aient un impact visible sur la dynamique de est en vigueur sauf dans les Flandres (de minuit à 5 heures). L’Espagne,  
fréquentation des commerces et des établissements de loisirs. Mi- où le couvre-feu est en vigueur depuis fin octobre 2020, enregistre une  
décembre, cette dynamique commençait déjà à freiner dans la plupart légère baisse de la fréquentation, avec 25% en moyenne mobile sur sept  
des pays européens, comme le montre le dernier Google Mobility jours par rapport à la référence. Le pays a franchi la barre des 2 millions  
Report, publié le 3 janvier dernier.  
de cas de contamination. De l’autre côté de la Manche, on enregistre  
une importante baisse de la fréquentation, soit 55% en moyenne mobile  
sur sept jours par rapport à la référence (graphique 2). Cette baisse est  
la plus importante enregistrée depuis le reconfinement au début du  
mois de novembre. Le Royaume-Uni fait face à un rebond spectaculaire  
de l'épidémie depuis plusieurs semaines avec 62 322 nouveaux cas le  
En Allemagne, qui fait face à une explosion du nombre de nouveaux  
cas, le gouvernement fédéral et les länder ont décidé de durcir les  
restrictions. Par conséquent, la fréquentation des commerces et des  
établissements de loisirs a enregistré la plus forte baisse depuis le  
début de la pandémie, avec une moyenne mobile sur 7 jours en baisse  
de près de 64% par rapport à la référence* (graphique 1). Récemment,  
les autorités ont accepté de prolonger et durcir les mesures au moins  
jusqu'à fin janvier. L’Italie enregistre aussi une forte baisse de la  
fréquentation des commerces et des établissements de loisirs depuis  
le pic de la deuxième vague de l'épidémie observé pendant la première  
quinzaine de novembre, avec une chute de 49% en moyenne mobile  
sur sept jours par rapport à la référence. En Belgique et en France, on  
6
janvier, un nouveau record depuis le début de la pandémie. Face à  
cette envolée des contaminations, le Premier ministre Boris Johnson  
a annoncé, le lundi 4 janvier, un reconfinement pour l’Angleterre  
(
dès le 6 janvier). Le Pays de Galles, l'Écosse et l'Irlande du Nord ont  
également annoncé des règles plus strictes. Cela aura sans doute des  
conséquences sur la fréquentation des commerces et loisirs dans les  
semaines à venir.  
enregistre aussi une baisse de la fréquentation, avec respectivement Enfin, aux États-Unis, le rebond des fréquentations a été de courte  
9% et 34% en moyenne mobile sur sept jours par rapport à la référence. durée et suivi d'une rechute. Au Japon, on s’approche d’un retour à la  
3
Dans les deux pays, le confinement été assoupli et un couvre-feu normale depuis la dernière semaine du mois de décembre.  
remplace les déplacements. En France, le couvre-feu de 20 heures à  
Tarik Rharrab  
6
heures est en vigueur sur l’ensemble du pays depuis le 15 décembre,  
FRÉQUENTATION DES COMMERCES ET ÉTABLISSEMENTS DE LOISIRS  
France  
Allemagne  
Italie  
Espagne  
Belgique  
Royaume-Uni  
Etats-Unis  
Japon  
(Moyenne mobile sur 7 jours, %)  
(Moyenne mobile sur 7 jours, %)  
1
0
10  
0
0
-10  
-20  
-30  
-40  
-50  
-60  
-70  
-80  
-90  
-10  
-20  
-30  
-40  
-50  
-60  
-70  
-80  
-90  
-
100  
15/02/2020  
-
100  
15/04/2020  
15/06/2020  
15/08/2020  
15/10/2020  
Source: Google (Mise  
15/12/2020  
jour le 03/01/2021), BNP Paribas  
1
5/02/2020  
15/04/2020  
15/06/2020  
15/08/2020  
15/10/2020  
15/12/2020  
à
Source: Google (Mise à jour le 03/01/2021), BNP Paribas  
GRAPHIQUE 1  
GRAPHIQUE 2  
SOURCES : GOOGLE (MISE À JOUR LE 03/01/2021), BNP PARIBAS  
*
Les rapports sur la mobilité de Google indiquent dans quelle mesure la fréquentation des différents lieux et sa durée varient par rapport à une référence. Cette référence est la valeur  
de la médiane, pour un jour donné, calculée sur la période de cinq semaines, comprise entre le 3 janvier et le 6 février 2020. Un chiffre de -30% montre donc une fréquentation qui  
est 30% en-dessous de la valeur de référence. Ces rapports montrent des tendances sur plusieurs semaines et leurs données les plus récentes datent de deux ou trois jours environ,  
ce qui correspond au temps nécessaire pour produire les rapports. Nous utilisons une moyenne mobile sur sept jours des données brutes dans les rapport sur la mobilité de Google.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2608 articles et 681 vidéos