EcoWeek

Une croissance en quête d’un nouveau souffle

Eco week 21-35 // 4 octobre 2021  
economic-research.bnpparibas.com  
6
BAROMÈTRE  
ALLEMAGNE : UNE CROISSANCE EN QUÊTE D’UN NOUVEAU SOUFFLE  
Comme le montre notre Baromètre, la situation économique au T3, représentée par la zone en bleu, est restée quasiment inchangée par rapport  
aux trois mois précédents (zone délimitée en pointillé). Les indicateurs récents du cycle économique font même ressortir un essoufflement de la  
reprise. L’indice Ifo du climat des affaires recule depuis le mois de juillet. Les chefs d’entreprises du secteur manufacturier signalent, en particulier,  
une détérioration de la conjoncture, l’activité comme les anticipations étant sur une tendance baissière. Les carnets de commandes restent  
relativement garnis, mais les prises de commandes plafonnent. Cela s’explique en partie par les perturbations de la chaîne d’approvisionnement.  
Les pénuries de semi-conducteurs pèsent, en particulier, sur la production dans l’industrie automobile. De plus, l’envolée des prix des intrants a  
amputé les marges bénéficiaires. Ils étaient en hausse de 12 %, en août en glissement annuel (g.a.), 8,3 % hors énergie.  
Des augmentations de prix sont aussi observées pour les biens et services de consommation. En septembre, leur progression était de 3,4 % en g.a.  
et nous prévoyons une augmentation de l’inflation à 4,6 % au T4. Cette évolution s’explique principalement par des facteurs temporaires comme  
er  
le rétablissement des anciens taux de TVA au 1 janvier et l’augmentation des cours du brut. En septembre, les prix de l’énergie affichaient une  
hausse de 14,3 % en g.a. L’augmentation des prix a pesé sur la confiance des consommateurs. En septembre, l’indice GfK de confiance des ménages  
s’est replié à -1,1, un plus bas depuis le mois de juin. L’institut table sur une remontée du moral des consommateurs en octobre, à la faveur du  
redressement des anticipations économiques et salariales lié à l’amélioration du marché du travail. Pour les commerçants, cette évolution ne  
va pas nécessairement se traduire par un rebond des ventes. Ces dernières ont, en effet, légèrement évolué à la baisse, au cours des derniers  
mois, l’envolée des prix de l’énergie ayant plombé le pouvoir d’achat et cette tendance devrait, selon eux, se poursuivre dans les prochains mois.  
Le SPD (sociaux-démocrates) a remporté les élections en Allemagne. Son chef de file, Olaf Scholz, va à présent se tourner vers les Verts et les  
libéraux du FDP pour former une coalition disposant d’une majorité suffisante au Bundestag. L’un des défis pour le nouveau gouvernement sera  
de donner un nouvel élan à la croissance. Le SPD a fait campagne sur la hausse du salaire minimum à EUR 12, contre EUR 9,60 actuellement, au  
er  
1
janvier 2022. Cependant, le risque est que les négociations traînent en longueur, alors que l’économie marque le pas, une situation qui devrait  
aussi avoir un impact négatif sur les pays voisins.  
Raymond Van Der Putten  
ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES INDICATEURS  
Moyenne mobile sur 3 mois (actuel)  
-- Moyenne mobile sur 3 mois (il y a 4 mois)  
Taux de change effectif  
-
4
.0  
IFO Climat des affaires  
manufacturier  
Taux de chômage  
3.0  
2
1
0
.0  
.0  
.0  
Commandes industrielles  
de l'étranger  
IPCH sous-jacent  
-
-
-
-
-
-
1.0  
2.0  
3.0  
4.0  
5.0  
6.0  
GFK confiance  
des ménages  
Production  
industrielle  
Nouvelles commandes  
dans le bâtiment  
Ventes de détail  
IFO Climat des affaires  
dans le commerce de gros  
IFO Climat des affaires  
dans le batiment  
IFO Climat des affaires  
services  
SOURCES : REFINITIV, BNP PARIBAS  
Les indicateurs du radar sont transformés en « z-scores » (écarts par rapport à la valeur moyenne de long terme exprimée en écart-type). Ces z-scores ont une moyenne de zéro  
et leur valeur fluctue ici entre -6 et +4. Sur le radar, la zone en bleu indique les conditions économiques actuelles. Elle est comparée aux conditions 4 mois auparavant (pointillés)  
:
un élargissement de la zone bleue indique une amélioration de l’indicateur d’activité.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 1614 articles et 292 vidéos