Graphiques de la semaine

Poids toujours plus important des filiales japonaises basées hors du pays

01/11/2022

Les industriels japonais se reposent de plus en plus sur l’activité de leurs filiales basées à l’étranger comme source de débouchés. Les ventes des entreprises manufacturières, réalisées par ces filiales, s’élevaient en effet, au deuxième trimestre 2022, à JPY 38,8 trilliards (USD 299,7 mds), un record.

Cela représentait 28% des ventes totales des entreprises manufacturières japonaises si l’on additionne les ventes des filiales à l’étranger et celles des entreprises implantées sur le territoire national. Ce pourcentage constitue également un nouveau pic historique. Le principal secteur d’« expatriation » reste de loin celui des équipements de transport (53,6% des ventes totales des entreprises du secteur sont réalisées à l’étranger), une industrie fortement imbriquée dans les chaînes de production mondiales.

Ventes réalisées par les filiales japonaises à l'étranger (secteur manufacturier)

Les tensions géopolitiques croissantes en Asie (le principal point d’ancrage des entreprises japonaises), ainsi que les problèmes de logistique dans le monde ont incité les autorités à débloquer plusieurs enveloppes budgétaires afin d’encourager le rapatriement de certaines activités1. La baisse actuelle du yen pourrait constituer un autre effet incitatif.

Si davantage de relocalisations sont possibles, un renversement de tendance semble toutefois peu probable. Les industriels basés au Japon font face à des contraintes structurelles très importantes (demande domestique peu élevée, offre de travail réduite) qui ne sont pas près de s’atténuer.

1 Voir Ecoflash BNP Paribas Japon : Les filiales à l’étranger, rouage essentiel de l’industrie japonaise, 8 juin 2022.

LES ÉCONOMISTES EXPERTS AYANT PARTICIPÉ À CET ARTICLE
Guillaume DERRIEN
Equipe : Economies OCDE