Graphiques de la semaine

Que nous dit l’indicateur composite avancé du risque de récession ?

29/06/2022

Face à la normalisation monétaire accélérée de la Réserve fédérale (Fed), l’économie américaine donne des signes de ralentissement marqué. La détérioration de certains indicateurs (enquête de confiance des ménages de l’Université du Michigan, enquête sur le climat des affaires de la Fed de Philadelphie) semble annoncer une récession. Deux indicateurs composites, publiés par le Conference Board, permettent d’apprécier l’état de l’économie et le risque de récession à court terme. Le Coincident Economic Index (CEI), qui évolue de manière coïncidente avec le cycle, donne une indication de l’activité économique actuelle au regard de quatre sous-indicateurs : l’emploi salarié non agricole, le revenu réel des ménages, les ventes au détail, la production industrielle. Sur la base de cet indicateur, l’économie américaine devrait renouer avec la croissance au T2, après une chute au T1 (-1,4% t/t). Le Leading Economic Index (LEI) est un agrégat de dix indicateurs identifiés comme évoluant de manière avancée sur le cycle. Celui-ci indique un ralentissement à venir non négligeable de l’économie américaine. En mai, il a baissé pour le troisième mois d’affilée, principalement du fait de la contraction de deux sous-indicateurs affectés par la normalisation de la politique monétaire : l’indice boursier S&P 500 et les permis de construire octroyés. Lourdement affectée par l’inflation, la confiance des ménages contribue aussi négativement et de manière importante à la baisse du LEI. Deux autres points d’attention s’ajoutent : l’indice de diffusion sur 6 mois du LEI (proportion de sous-indicateurs en hausse en glissement annualisé sur 6 mois) qui n’est plus que de 40% et le passage, en dessous de zéro, du glissement annualisé sur 6 mois de l’indicateur composite avancé. L’amplification de cette baisse est à surveiller de près : si elle atteint -3,5% et que l’indice de diffusion est inférieur à 50%, alors il s’agira d’un signal récessif fort. Toute la question est de savoir à quelle vitesse va se poursuivre la dégradation du LEI. Si elle est rapide alors une entrée en récession de l’économie américaine, d’ici la fin de l’année 2022, est envisageable. Mais ce n’est pas, pour le moment, le scénario le plus probable étant donné que le marché du travail est encore très robuste.

les indicateurs économiques composites du Conference Board
LES ÉCONOMISTES EXPERTS AYANT PARTICIPÉ À CET ARTICLE
Félix  BERTE
Equipe : Economies OCDE