EcoWeek

Activité économique à l’arrêt au S1 2020 en raison du Covid-19

Eco week 20-11 // 20 mars 2020  
economic-research.bnpparibas.com  
3
BAROMÈTRE  
ALLEMAGNE : ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE À L’ARRÊT AU S1 2020 EN RAISON DU COVID-19  
Ces derniers mois, l’activité économique a quasiment stagné. Comme le Deuxièmement, les entreprises pourront bénéficier d’un report du  
montre le graphique, le secteur manufacturier, à vocation exportatrice, paiement des impôts afin de soulager leur trésorerie, ce qui représente  
a opé bien en deçà de son potentiel, tandis que l’activité des secteurs des milliards d’euros. Troisièmement, les programmes de soutien à la  
davantage orientés vers le marché intérieur, comme la construction et liquidité seront renforcés pour permettre aux entreprises d’accéder à  
les services, est restée dynamique. L’épidémie du Covid-19 a complè- des prêts bon marché, en particulier, par le biais de la banque publique  
tement changé la donne.  
de développement KfW. Le gouvernement travaille toujours à la  
manière de mettre en place les modalités de remboursement de ces  
prêts, après la fin de la pandémie, pour ne pas pénaliser indûment la  
reprise. Le programme de crédits à l’exportation et autres garanties,  
destiné à aider les entreprises en difficulté, doit être étendu.  
L’économie allemande est en grande partie à l’arrêt pour endiguer la  
propagation du virus. Ainsi, les commerces non essentiels ont dû fer-  
mer et les restaurants ne restent ouverts que pour le déjeuner afin de  
réduire les déplacements. De plus, les contrôles aux frontières ont été  
rétablis avec cinq pays. Des mesures plus draconiennes, telles que le Pour le moment, il est très difficile de prévoir quand l’épidémie sera  
confinement à domicile, pourraient être prises si les Allemands ne li- jugulée et, par conséquent, quand l’économie pourra redémarrer. Au vu  
mitent pas d’eux-mêmes les interactions sociales. Dans une allocution de l’évolution de la situation en Chine et en Corée, cela pourrait avoir  
télévisée, la chancelière Angela Merkel a déclaré que la lutte contre lieu au T3 2020. Cependant, le rétablissement complet des chaînes  
le coronavirus constituait le plus grand défi qu’ait connu l’Allemagne d’approvisionnement prendra du temps. Le gouvernement pourrait  
depuis la Deuxième Guerre mondiale.  
donc envisager un plan de relance budgétaire de taille modeste, tou-  
jours au T3 2020, afin de restaurer la confiance. De plus, l’abolition  
partielle de la taxe de solidarité pourrait être avancée au 1er juillet  
Pour soutenir les entreprises et préserver l’emploi, le gouvernement  
a dévoilé un programme d’aide ainsi que des mesures de politique  
fiscale représentant plusieurs milliards d’euros. Le programme repose  
sur trois axes majeurs. Premièrement, le recours facilité au dispositif  
d’indemnisation du chômage partiel (« Kurzarbeit ») ; les conditions  
d’éligibilité ont, notamment, été assouplies. Pendant la crise financière  
mondiale de 2008-2010, l’Agence fédérale allemande pour l’emploi  
avait déboursé près de EUR 10 mds d’indemnités de chômage partiel.  
2
020. Ces deux mesures seraient les bienvenues pour le redémarrage  
de l’économie.  
Raymond Van Der Putten  
ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES INDICATEURS  
Moyenne mobile sur 3 mois (actuel) --- Moyenne mobile sur 3 mois (il y a 4 mois)  
Taux de change effectif  
3
2
1
0
.0  
.0  
.0  
.0  
IFO Climat des affaires  
manufacturier  
Taux de chômage  
IPCH  
Commandes étrangères  
à l'industrie  
-
1.0  
2.0  
-
Production  
industrielle  
GFK confiance des ménages  
-3.0  
Nouvelles commandes  
dans le bâtiment  
Ventes de détail  
IFO Climat des affaires dans le  
commerce de gros  
IFO climat des affaires dans le  
bâtiment  
IFO climat des affaires services  
SOURCES : THOMSON REUTERS, BNP PARIBAS  
Les indicateurs du radar sont transformés en « z-scores » (écarts par rapport à la valeur moyenne de long terme exprimée en écart-type). Ces  
z-cores ont une moyenne de zéro et leur valeur fluctue entre -3 et 3 la plupart du temps. Sur le radar, la zone en bleu indique les conditions  
économiques actuelles. Elle est comparée aux conditions des 4 mois précédents (pointillés) : un élargissement de la zone bleue indique une  
amélioration. Le graphique de droite « Surprise » montre l’écart des indicateurs par rapport au consensus du marché (Bloomberg).  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2422 articles et 621 vidéos