EcoWeek

Vers un ralentissement économique en 2020

Eco week 20-08 // 28 février 2020  
economic-research.bnpparibas.com  
6
BAROMÈTRE  
ESPAGNE : VERS UN RALENTISSEMENT ÉCONOMIQUE EN 2020  
La croissance économique s’est maintenue au dernier trimestre 2019 à se dérouler dans un contexte de ralentissement de l’activité écono-  
un rythme proche de celui du T3. Le PIB en volume s’est accru de 0,5% mique en Espagne. L’indice de confiance des consommateurs a atteint  
en variation trimestrielle. L’activité industrielle a ralenti quelque peu, en décembre son niveau le plus bas depuis cinq ans et n’a enregistré  
en raison d’une demande intérieure plus faible, notamment celle des qu’une modeste amélioration en janvier. Les consommateurs restent en  
ménages. Cette détérioration était visible dans les données mensuelles particulier pessimistes quant à leur situation financière pour l’année à  
sur les ventes de détails ou celles du PIB ; ces dernières montrant venir. L’indice composite PMI, également plus bas que prévu en janvier,  
un ralentissement de la consommation finale en T4. Le secteur de la reste bien en dessous de 50 même s’il enregistre une légère hausse.  
construction s’est, quant à lui contracté, en variation trimestrielle, au Cette modeste amélioration sur le front manufacturier risque de ne pas  
rythme le plus élevé depuis six ans, selon les données du PIB. Néan- perdurer au vu des risques liés au coronavirus qui pèsent sur la crois-  
moins, la demande extérieure s’est renforcée en T4, tirant ainsi la sance mondiale. Les chiffres de l’emploi, qui sont restés encourageants  
croissance au-dessus du consensus. L’année 2020 devrait néanmoins  
en 2019, pourraient donc se tasser cette année.  
Frédérique Cerisier & Guillaume Derrien  
ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES INDICATEURS  
Moyenne mobile sur 3 mois (actuel)  
SURPRISE (Z-SCORE)  
IPCH (m/m, Jan-20)  
-
-- Moyenne mobile sur 3 mois (il y a 4 mois)  
Production industrielle  
m/m, Déc-19)  
(
Taux de chômage  
3
2
.0  
.0  
PMI emploi  
IPCH  
PMI nouvelles  
commandes à  
l’export  
1.0  
.0  
1.0  
2.0  
Climat des  
affaires -  
0
Composite PMI (Jan-20)  
construction  
-
-
Climat des  
affaires  
PMI services  
-3.0  
Taux de chômage  
PMI  
Confiance des  
ménages  
(
Déc- 19, signe inversé )  
PIB (t/t, T4'19)  
manufacturier  
Exportations  
Ventes de détail  
Production  
industrielle  
SOURCES : THOMSON REUTERS, BNP PARIBAS  
SOURCES : BLOOMBERG, BNP PARIBAS  
Les indicateurs du radar et le graphique de la surprise sont transformés en « z-scores » (écarts par rapport à la valeur moyenne de long terme  
exprimée en écart-type). Ces z-cores ont une moyenne de zéro et leur valeur fluctue entre -3 et 3 la plupart du temps. Sur le radar, la zone en  
bleu indique les conditions économiques actuelles. Elle est comparée aux conditions des 4 mois précédents (pointillés) : un élargissement de la  
zone bleue indique une amélioration. Le graphique de droite « Surprise » montre l’écart des indicateurs par rapport au consensus du marché  
(
Bloomberg).  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2485 articles et 640 vidéos