EcoWeek

Au plus fort de la crise

Eco week 20-18 // 7 mai 2020  
economic-research.bnpparibas.com  
6
BAROMÈTRE  
ESPAGNE : AU PLUS FORT DE LA CRISE  
Les indicateurs de l’Espagne se sont considérablement dégradés depuis record du nombre de demandeurs d’emploi en mars-avril (+681 210, soit  
le mois de mars et le début de la période de confinement, bien en deçà +21,7%), et ce malgré la mise en place du chômage partiel (ERTE) pour  
de leurs moyennes historiques. Les données concernant les exportations près de 3,39 millions de personnes. Les bénéficiaires étant considérés en  
et la production industrielle ne portent à l’heure actuelle que sur février emploi, il est fort probable que le nombre de demandeurs s’accroisse de  
et vont elles aussi plonger en mars/avril.  
nouveau dans les prochains mois avec le retrait progressif des ERTE et  
de certaines aides aux entreprises.  
Les indices des directeurs d’achat (PMI) – dont les délais de publication  
sont plus courts – montrent en effet une chute de l’activité historique en La période de déconfinement qui débutera réellement lundi prochain (la  
avril. L’indice pour le secteur des services plonge à 7,1 tandis que celui phase 1 commence au niveau national le 11 mai) sera très progressive et  
du secteur manufacturier tombe à 30,8. Les entreprises rapportaient, en étalée sur un minimum de huit semaines. La reprise économique restera  
parallèle, une chute sévère des prix de vente en avril : l’indice composite donc atone au moins jusqu’à cet été et pourrait perdurer, en raison no-  
correspondant à cet indicateur était de 36,2, son plus bas niveau depuis tamment du risque d’une baisse d’activité prolongée dans des secteurs  
mars 2009.  
clés du pays, le tourisme en tête.  
Alors que le PIB réel a déjà enregistré une baisse record de 5,2% t/t au Le gouvernement, dans son plan de stabilité envo le 1er mai à la Com-  
T1, il est clair que la chute au T2 sera encore plus brutale, et avec des mission européenne, table désormais sur une chute du PIB réel de 9,2%  
conséquences économiques et sociales profondes. Les données ajustées et sur un accroissement du déficit public à 10,3% du PIB en 2020.  
mensuelles de l’agence pour l’emploi espagnole (Servicio Público de  
Guillaume Derrien  
Empleo Estatal, SEPE), publiées ce mardi, montrent déjà une hausse  
ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES INDICATEURS  
Moyenne mobile sur 3 mois (actuel)  
-
-- Moyenne mobile sur 3 mois (il y a 4 mois)  
Production industrielle  
3.0  
2.0  
1.0  
0.0  
PMI emploi  
Taux de chômage  
PMI nouvelles commandes à l’export  
IPCH  
-
1.0  
2.0  
-
PMI services  
-3.0  
Climat des affaires - construction  
PMI manufacturier  
Climat des affaires  
Exportations  
Confiance des ménages  
Ventes de détail  
SOURCES : THOMSON REUTERS, BNP PARIBAS  
Les indicateurs du radar sont transformés en « z-scores » (écarts par rapport à la valeur moyenne de long terme exprimée en écart-type). Ces  
z-cores ont une moyenne de zéro et leur valeur fluctue entre -3 et 3 la plupart du temps. Sur le radar, la zone en bleu indique les conditions  
économiques actuelles. Elle est comparée aux conditions des 4 mois précédents (pointillés) : un élargissement de la zone bleue indique une  
amélioration.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 2485 articles et 640 vidéos