Perspectives

Changement de décor

er  
economic-research.bnpparibas.com  
Eco Perspectives // 1 trimestre 2021  
4
ÉTATS-UNIS  
CHANGEMENT DE DÉCOR  
e
C’est peu dire que le mandat du 46 président des États-Unis, Joe Biden, s’annonce compliqué. Au moment d’être investi,  
le 20 janvier prochain, celui-ci héritera d’une économie en rechute, conséquence d’une épidémie de Covid-19 qui  
s’emballe et promet d’aggraver un bilan humain déjà lourd. Au-delà de l’urgence sanitaire, la nouvelle administration  
démocrate devra faire face à des antagonismes politiques et sociaux qui n’ont jamais paru aussi profonds qu’à l’aube  
de cette nouvelle décennie. Réputé homme de dialogue, Joe Biden n’aura pas trop de sa longue expérience politique  
et de sa science du compromis pour parvenir à apaiser l’Amérique.  
Même moins large que promise par les sondages, la victoire est nette :  
avec 81,3 millions de voix (51,4% des suffrages exprimés) et 306 grands  
électeurs sur un total de 538, le démocrate Joe Biden remporte le scrutin  
CROISSANCE ET INFLATION (%)  
e
du 3 novembre et est élu 46 président des États-Unis, fonction qu’il  
Croissance du PIB  
Prévisions  
.7  
Inflation  
occupera dès le 20 janvier 2021, date d’investiture. Également élue,  
Kamala Harris sera la première femme à accéder à la vice-présidence.  
Prévisions  
3
4
3
2
1
0
1
2
3
4
5
3.2  
2.2  
1.8  
1
.9  
1.9  
QUELLES MARGES DE MANŒUVRE POUR LE PRÉSIDENT  
BIDEN ?  
1.3  
-
-
-
-
-
Et ensuite ? La capacité à agir du président Biden dépendra de  
l’équilibre des forces au Congrès. Or les élections n’ont pas engendré  
de « vague bleue » : selon le décompte arrêté au 6 décembre, le parti  
démocrate conserve de peu la majorité à la Chambre des représentants  
-
3.6  
(
222 sièges pour 218 requis), les républicains y gagnant 10 sièges. Dès  
2019  
2020  
2021  
2022  
2019  
2020  
2021  
2022  
lors, l’enjeu se concentre sur le Sénat, sans qui les lois, traités, ou  
nominations à certains postes clés (juges à la Cour suprême, juges  
fédéraux, Procureur général…) ne peuvent être approuvés. Pour l’heure,  
le parti républicain y détient 50 sièges, contre 48 au parti démocrate,  
les 2 sièges restant à pourvoir étant ceux de l’État de Géorgie, où un  
second vote (runoff elections) est organisé le 5 janvier 2021, après  
que le premier eut échoué à départager les candidats (aucun d’entre  
eux n’obtenant la majorité requise de 50%). Si, en bout de course, le  
Sénat devait se répartir à égalité de 50 sièges entre démocrates et  
républicains, la vice-présidente Kamala Harris (également présidente  
du Sénat de par la Constitution) emporterait les décisions en se voyant  
attribuer un droit de vote. Aux États-Unis, une grande partie de la  
politique gouvernementale des prochaines années se jouera donc en  
Géorgie, le 5 janvier.  
GRAPHIQUE 1  
SOURCE : BNP PARIBAS GLOBAL MARKETS  
RÉSULTATS DES ÉLECTIONS DU 3 NOVEMBRE 2020  
COLLEGE ÉLECTORAL  
5
38 GRANDS ÉLECTEURS  
306  
2
32  
BIDEN  
TRUMP  
> BIDEN ÉLU  
Qu’elles aient trait à la santé publique (réhabilitation de l’Obamacare,  
accès facilité à Medicare et Medicaid, instauration d’une couverture  
universelle pour la petite enfance, aides fédérales à la souscription  
d’assurance privée…), aux conditions de travail (hausse du salaire  
minimum fédéral de USD 7,5 à USD 15 de l’heure, amélioration du statut  
des indépendants, doublement de la participation fédérale à la State  
Small Business Credit Initiative...), ou à l’éducation (augmentation du  
nombre des bourses, gratuité des études jusqu’au community college  
pour les élèves issus de familles modestes, effacement des dettes  
étudiantes après 20 ans de remboursement...) les propositions du  
présidentBidensontambitieusesetn’aurontquepeudechanced’aboutir  
en cas de Sénat républicain. Au sein du camp démocrate lui-même,  
elles devront faire l’objet de compromis. Des marges de manœuvre  
plus importantes existent en revanche dans d’autres domaines,  
comme la politique étrangère, où le président Biden est susceptible  
d’agir par décret. Le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris sur  
CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS  
35 SIÈGES  
SÉNAT  
100 SIÈGES  
4
2
22  
211  
48  
50  
DÉMOCRATES  
RÉPUBLICAINS  
DÉMOCRATES  
RÉPUBLICAINS  
> MAJORITÉ DÉMOCRATE  
> INDÉCIS  
GRAPHIQUE 2  
SOURCE : ASSOCIATED PRESS  
le climat, qui n’est pas un traité et n’exige donc pas de vote au Sénat, matériels américains, investissements en recherche et développement)  
s’inscrit par exemple dans la liste des promesses qui seront tenues. ou d’infrastructures (réfection des réseaux routiers, déploiement du  
Les programmes en matière de politique industrielle(durcissement haut-débit, encouragement du ferroviaire et des transports publics)  
des règles d’origine appliquées au made in USA, achats fédéraux de peuvent aussi faire l’objet d’accords bipartites.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
er  
Eco Perspectives // 1 trimestre 2021  
economic-research.bnpparibas.com  
5
URGENCE SANITAIRE ET ÉCONOMIQUE  
LA CONSOMMATION À LA TRACE  
Dans l’immédiat, la priorité de l’administration Biden sera de combattre  
une épidémie de Covid-19 qui s’emballe et promet d’aggraver un  
bilan humain (près de 300 000 morts) et socio-économique (près de  
Intelligence artificielle, e-commerce, réseaux sociaux, médecine  
connectée, visio-conférences, etc., sous tous ses aspects, la révo-  
lution digitale s’est accélérée avec la crise de la Covid-19. Face à  
la nécessité de tracer l’épidémie, de nouveaux outils de mesure des  
comportements ayant recours au « big data » se sont imposés. Le  
moteur de recherche Google rend ainsi disponible, chaque jour et  
pour toutes les régions du monde, des rapports de mobilité basés sur  
l’usage de ses applications, comme par exemple ses cartes en ligne.  
Alors même que, au niveau des institutions nationales, la production  
de statistiques a été perturbée par la pandémie, de tels instruments  
se sont avérés utiles pour estimer les pertes de production induites  
par les mesures de distanciation physique et/ou de limitation de dé-  
placements. En France, leur corrélation avec l’activité économique  
1
0 millions d’emplois perdus) déjà lourd. Au moment d’écrire ces lignes,  
le taux d’incidence de la maladie (le nombre d’infections rapporté à la  
population), accentué par les fêtes de Thanksgiving, battait des records  
:
avec 175 000 nouveaux cas par jour, soit 53 pour 100 000 habitants, il  
1
indiquait une propagation du virus deux fois plus rapide qu’en Europe .  
D’abord active dans les États ruraux (Dakota du Nord, Indiana, Kansas,  
Utah, Colorado…), la vague épidémique gagnait à nouveau dans les  
grands centres urbains.  
Un vaccin serait-il disponible vers la fin d’année 2020 ou début 2021  
que la situation empirera tout de même dans les semaines à venir.  
Dans une intervention récente devant le Bay Area Council Economic  
Institute, le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, envisageait  
des prochains mois « très difficiles ». Dans l’État de New-York, où le  
combat contre le coronavirus est l’un des plus âpres, les écoles ont  
été fermées, au même titre que la plupart des commerces et lieux  
publics en Californie. Les rapports de mobilité fournis par les moteurs  
de recherche sur internet indiquent, de leur côté, un tassement  
de l’activité. En novembre, la consommation privée se serait ainsi  
contractée de 1% à 1,5%, après plusieurs mois de rebond (cf. encadré  
et graphique 3) ; son recul devrait s’être accentué en décembre.  
Avant même d’être élu, Joe Biden s’était employé avec la présidente  
de la Chambre Nancy Pelosi à faire adopter par le Congrès un plan  
additionnel de lutte contre la pandémie. Le climat préélectoral autant  
que le rebond économique des mois d’été avaient cependant joué contre  
un accord budgétaire et favorisé le statu quo. Maintenant que l’horizon  
conjoncturel s’assombrit, celui-ci paraît de moins en moins tenable.  
Récemment, une initiative bipartisane a vu le jour au Sénat, qui vise à  
débloquer près de USD 1 000 milliards de fonds d’urgence. Au-delà des  
mesures purement sanitaires (généralisation des tests et procédures  
de traçage, aides à l’accès aux soins…) il serait question d’accroître  
et de prolonger au-delà du 31 décembre 2020 le complément fédéral  
d’indemnités chômage (actuellement réduit à USD 400 par semaine)  
ainsi que d’amplifier le Paycheck Protection Program, un dispositif de  
soutien aux petites entreprises.  
1
apparaît forte ( Insee, 2020 ). Même constat aux États-Unis où les  
variations de la consommation privée, disponibles sur une base men-  
suelle, peuvent être décrites grâce aux indications fournies par le mo-  
teur de recherche. À partir d’une analyse en composantes principales  
(ACP), les six critières de lieu de destination retenus par Google ont  
été pondérés de manière à obtenir l’indicateur synthétique suivant :  
0
IGM = 0,19.∆IRET + 0,18.∆IRES +0,18.∆ITRANS +0,18.∆IPHARM +0,17.∆IWORK +  
,10.∆IPARK  
où : ∆ exprime la variation mensuelle centrée réduite des indicateurs ;  
IGM : l’indicateur global de mobilité ; IRET : l’indicateur des déplace-  
ments vers les commerces et espaces de loisirs ; IRES : l’indicateur du  
temps total passé chez soi (en signe inversé) ; ITRANS : l’indicateur des  
déplacements vers les arrêts de transports en commun ; IPHARM : l’in-  
dicateur des déplacements vers les magasins d’alimentation et phar-  
macies ; IWORK : l’indicateur de déplacements vers les lieux de travail ;  
IPARK : l’indicateur de déplacements vers les parcs.  
L’estimation des variations de la consommation privée est obtenue par  
régression linéaire entre la série fournie par le Bureau of Economic  
Analysis (BEA) et l’IGM ainsi calculé. Bien que reposant sur un nombre  
limité d’observations et donc fragile, l’ajustement est remarquable.  
Pour le mois de novembre, il suggère un retour de la consommation  
en territoire négatif, après six mois de rebond (cf. graphique 4).  
Achevé de rédiger le 7 décembre 2020  
1
Insee, Point de conjoncture, 17 novembre 2020.  
RECHUTE DE LA CONSOMMATION  
Consommation privée, m/m, vol. cvs.  Estimation via Google Mobility  
Jean-Luc Proutat  
10%  
5
%
%
0
-
5%  
-
-
10%  
15%  
janv-20 mars-20 mai-20  
juil-20  
sept-20 nov-20  
1
Au 05/12/2020, le taux d’incidence la Covid-19 était de 23 nouveaux cas quotidiens pour  
00 000 habitants dans l’Union européenne (moyenne sur 7 jours en Allemagne, France,  
1
GRAPHIQUE 3  
SOURCES : BEA, GOOGLE, BNP PARIBAS  
Italie, Espagne, Portugal, Pays-Bas, Belgique, Autriche, Irlande) contre 53 nouveaux aux  
États-Unis. Source : Johns-Hopkins University.  
La banque  
d’un monde  
qui change  
QUI SOMMES-NOUS ? Trois équipes d'économistes (économies OCDE, économies émergentes et risque pays, économie bancaire) forment la Direction des Etudes Economiques de BNP Paribas.
Ce site présente leurs analyses.
Le site contient 1616 articles et 292 vidéos